MXGP & Europe

Charli Cannon signe chez JK Racing Yamaha

Illustration: MX July

Lynn Valk ayant quitté l’équipe JK Racing Yamaha pour rejoindre son frangin chez Fantic Factory Maddii au terme de la saison 2022, le manager de la structure Italienne –  Riccardo Boschi – s’est mis à la recherche d’une remplaçante pour évoluer sur le mondial féminin en 2023. Ce dernier n’a pas eu besoin de chercher bien loin; voyez plutôt.

l’Australienne Charli Cannon réalisait sa première saison en championnat national cette année. Dominant son sujet du début à la fin – elle remportera toutes les épreuves du championnat MXF en Australie – la talentueuse pilote de 17 ans avait fait un galop d’essai sur le mondial Féminin cette saison à l’occasion de la finale du championnat, disputée à Afyonkarahisar, en Turquie. Tout comme une certaine Lotte Van Drunen (de quelques années sa cadette), Charli évolue aussi contre les garçons en Australie; elle a cette année décroché un top 15 en MX2 à Coffs Harbour, face à des pilotes de la trempe de Wilson Todd, Nathan Crawford ou encore Bailey Malkiewicz, qui ont tous trois évolué sur le mondial MX2 ces dernières années. Fortement inspirée par sa « voisine » Néo-Zélandaise Courtney Duncan, Charli Cannon s’était rendue en Turquie les 3 et 4 septembre derniers pour disputer la finale du mondial Féminin avec l’aide de l’équipe JK Racing Yamaha, dans l’espoir de taper dans l’œil de certaines équipes. C’est fait.

Peut être une image de 4 personnes, moto et plein air

@MxJuly

Pour sa première apparition sur le mondial féminin, Charli Cannon décrochait une belle huitième place en première manche en Turquie, signant des temps similaires à ceux enregistrés par des vétéranes de la catégorie que sont Amandine Verstappen ou encore Nancy Van de Ven, qui décrochait finalement son premier sacre mondial cette année. Un temps troisième de la seconde manche et de nouveau auteur d’excellents chronos, Charli sera contrainte à l’abandon lors du second débat.

La saison 2023 s’annonce d’ores et déjà passionnante sur le mondial féminin l’an prochain. Il faudra compter sur le retour en forme de Courtney Duncan – blessée au Portugal cette année – tout en gardant un œil sur les nouvelles arrivées qui pourraient venir faire mal à la hiérarchie du motocross féminin: Lotte Van Drunen et Charli Cannon. Amandine Verstappen fait de son côté son retour sur Yamaha avec l’équipe New Bike Sète en 2023 alors que Lynn Valk a signé pour l’équipe Fantic Factory Maddii. Face aux excellentes Sara Andersen, Martine Hughes, Larissa Papenmeier & Co, Nancy Van de Ven aura du pain sur la planche la saison prochaine pour défendre sa couronne. Le mondial féminin bouge, et dans le bon sens. À l’heure de ces lignes, la saison WMX 2023 devrait se disputer sur 5 épreuves; on s’attend à recevoir – dans les prochains jours – quelques nouvelles de la part d’Infront Moto Racing à propos des épreuves qui n’ont pas été dévoilées lors du premier jet.

Charli Cannon signe chez JK Racing Yamaha
Retour
error: Uh, Oh !?!