USA

Quentin Prugnières et Tim Lopes s’engagent aux Mini O’s

Illustration: Niek Kamper

On retrouvera deux pilotes Français aux USA dès le week-end prochain puisque Quentin Prugnières et Tim Lopes participeront tous deux à l’une des plus importantes courses amateurs organisée aux Etats-Unis. Si Loretta Lynn’s reste l’épreuve phare pour les pilotes amateurs outre-Atlantique, les Mini O’s font également figure d’épreuve indispensable au calendrier de nombreux aspirants à un ticket d’entrée au niveau professionnel.

Pendant une semaine complète, du 19 novembre au 26 novembre, les meilleurs pilotes amateurs en découdront à Gatorback, en Floride. Des centaines de pilotes engagés dans pas moins de 38 catégories qui disputeront 2 disciplines (Motocross et Supercross) avec, pour certains, de gros enjeux: les meilleurs pilotes amateurs du pays décrochent très régulièrement des guidons officiels suite à leurs résultats à Loretta & aux Mini O’s. La saison passée, on retrouvait des pilotes de la trempe de Nick Romano, Matt Leblanc, Chance Hymas, Talon Hawkins, Daxton Bennick, Haiden Deegan, Evan Ferry, Preston Boespflug ou encore Gavin Towers engagés en catégorie 250. La plupart de ces garçons sont déjà signés au sein des programmes amateurs officiels. Du lourd, en somme.

Vous devriez en reconnaître quelques uns, de cette édition 2021: Matt Leblanc (329), Nick Romano (411) et Chance Hymas (21)

Beaucoup des plus gros poissons du Motocross & Supercross Américains de ces dernières saisons sont passé par la case 250 aux Mini O’s. On compte, rien que sur ces 6 dernières années, la participation de garçons qu’on connaît bien aujourd’hui: Justin Cooper, Jo Shimoda, Jett Lawrence, Seth Hammaker,  Garret Marchbanks, Sean Cantrell, Brandon Hartranft, Carson Brown, Stilez Robertson, Enzo Lopes, Mitchell Falk, Derek Drake, Jordan Bailey, Jalek Swoll, Jarret Frye, Hardy Munoz, Levi Kitchen, les frères Masterpool, Nate Thrasher, Max Vohland et la liste est encore longue.

Après un beau second mandat sur l’Europe 250, mandat marqué par deux podiums d’épreuve et une cinquième place finale, Quentin Prugnières prendra dès demain – mercredi – la direction de Gatorback pour affronter les meilleurs pilotes amateurs Américains sur leurs terres: Deegan, Bennick, Myers & Co. Auteur d’un très beau Supercross de Paris avec, notamment, une troisième place à la clef lors de l’ultime finale 250 du week-end, le pilote Bud Racing Kawasaki compte bien donner le meilleur de lui-même pour ramener les meilleurs résultats possibles. Pour l’heure, et vu le nombre de catégories, Quentin n’a pas été en mesure de nous affirmer dans lesquelles il s’alignera aux Mini O’s.

À la question « Si on te propose un guidon aux USA et sur le mondial MX2 en 2024, tu choisis quoi ? », Quentin répondra: « Franchement, les deux options sont bonnes. Après, aux USA, il faut voir les contrats qu’ils te proposent, tout comme en Europe. Forcément, l’argent rentrera en compte, comment tu vivras, qu’est-ce qu’ils te payeront ou ne te payeront pas. Il faut tout prendre en compte dans un contrat. J’aimerais aller aux USA mais si on me propose un bon contrat en Europe, que j’ai un meilleur salaire ici et de meilleures conditions de vie côté perso comme pilote, je resterais pour chercher du résultat en Europe et – peut-être – avoir par la suite un très bon contrat pour partir pour les USA ». Pour l’heure donc, focus sur le périple Américain qui durera deux semaines avant que Quentin ne rentre et n’entame sa préparation pour une troisième saison sur l’Europe 250, toujours avec Bud Racing Kawasaki, en 2023.

Autre pilote tricolore à prendre la direction des USA, le jeune Tim Lopes. Désormais pilote au sein de l’équipe 737 Performance GasGas OxMoto, Tim Lopes a terminé 3ème du championnat de France Minivert 65 cette année et, grâce à l’aide de Michel Costitch – organisateur du MX Master Kids sur lequel le prometteur espoir Français s’est imposé lors des deux précédentes éditions – ce dernier a l’opportunité d’effectuer une pige aux USA en fin de saison. Dans les traces de son papa Adrien Lopes qui avait participé au SX US , Tim évoluera pour l’occasion dans les catégories 65cc 7/9 ans stock, 65cc 7/9 ans modified, et 65cc 7/11ans modified face aux jeunes représentants Américains.

Vous n’avez non pas une, mais deux raisons de suivre l’édition 2022 des Mini O’s.

@MXJuly

Quentin Prugnières et Tim Lopes s’engagent aux Mini O’s
Retour
error: Uh, Oh !?!