Colt Nichols “j’aurais fait n’importe quoi pour attirer l’attention de Star Racing”

Colt Nichols “j’aurais fait n’importe quoi pour attirer l’attention de Star Racing”

Pilote Motosport.com/GPI/Honda Racing en 2015, Colt Nichols n’avait qu’un but en tête alors qu’il apposait sa signature sur son contrat qui le liait avec Cycle Trader Yamaha en 2016: rejoindre l’équipe Star Racing Yamaha, coûte que coûte. Pour ce faire, le garçon originaire d’Oklahoma est allé provoquer sa chance à de nombreuses reprises en emboîtant le pas des pilotes Star Racing à l’entraînement à Milestone dans le but de se faire repérer; tactique osée, mais tactique payante puisque Nichols rejoignait finalement les effectifs de Bobby Regan en 2017. Quatre ans plus tard, Nichols a décroché son tout premier titre de champion de Supercross US, côte Est. Pas de place au hasard.

Colt Nichols – Gypsy Tales: “J’avais des amis qui roulaient sur des Yamaha et à l’époque [2015], je n’avais pas de moto. Je roulais sur celle qu’on me prêtait au jour le jour. J’ai roulé sur la 250YZF et je me suis dit “oh bordel”. Je venais de faire  une saison pour une équipe Honda et la Yamaha d’origine était incroyable, je n’arrivais pas à y croire.

Je voyais le succès que l’équipe Star Racing Yamaha rencontrait à l’époque, mon pote Cooper (Webb) était dans l’équipe, ils gagnaient tout à gauche et à droite, Yamaha venait de délaisser le carburateur pour l’injection, et cette moto était dingue. Quand j’ai rejoint l’équipe Cycle Trader Yamaha en 2016, le but était de rejoindre Star Racing, c’était une première étape de mon plan.

Colt Nichols rejoignait l’équipe Cycle Trader Yamaha en 2016 et montait sur son premier podium en SX US

Comment j’ai décroché mon guidon chez Star Racing ? J’étais en Californie en 2016, je vivais avec Justin (Bogle) car je roulais à l’ouest avec Cycle Trader. Chaque fois que j’apprenais que l’équipe Star Racing allait rouler à Milestone, j’y allais également, et je me mettais devant ou derrière leurs pilotes sur la piste. Je faisais tout mon possible pour me batte avec eux. Les gars ont dû se dire que j’étais chiant, ça a dû les énerver, mais je me devais de prouver ce que je valais, je voulais rouler pour cette équipe, sur cette moto.

Gareth Swanepoel entraînait tous ces gars à l’époque, les Aaron Plessinger, Cooper Webb. Un jour, je me sentais vraiment bien à Milestone. Je suis parti devant eux et je les ai laissé sur place. Plus tard, Gareth m’a dit que ce jour-là, il a appelé Bobby Regan pour lui dire “On doit signer ce type, il vient de fumer tous nos gars à Milestone”. C’était le seul terrain sur lequel je pouvais rouler, je n’avais pas accès aux terrains Yamaha, donc j’y étais presque tous les jours.

Chaque fois que l’équipe Star Racing allait s’entraîner quelque part, je les suivais, et je faisais ça a chaque fois; ils m’ont probablement détesté, mais c’est comme ça que j’ai fini par rejoindre Star Racing Yamaha. Quand Gareth m’a raconté ça, j’ai trouvé ça drôle car c’était exactement ce que j’espérais à l’époque; et je ne pensais pas que ça allait marcher. Cooper (Webb) était mon gars sûr, je lui demandais où il allait rouler, il me répondait, et je le rejoignais, j’aurais fait n’importe quoi pour attirer l’attention de quelqu’un de chez Star Racing.

J’ai signé une seconde place à Oakland en 2016 avec Cycle Trader Yamaha, et juste après ça, j’ai reçu un appel de Bobby Regan. “Hey Colt, j’ai entendu dire que tu défonçais tout à Milestone, tu viens de monter sur le podium, on te veux chez Star Racing”.

Je n’arrivais pas à croire que ça avait marché. Bobby Regan a été le premier à m’appeler, puis il y a eu Tyler Keefe, et quelques autres teams mais moi, j’avais déjà fait mon choix. Je me fichais de l’argent, j’allais être à l’aise quoi qu’il arrive, et je n’allais pas signer ailleurs juste pour faire 50.000$ en plus.”

Les débuts chez Star Racing se feront en 2017

Médias