USA

Haiden Deegan, 2024 à tout prix ?                    

Illustration: Align With US

On attendait de voir la forme qu’allait afficher Haiden Deegan à Detroit ce samedi après que le pilote Star Racing Yamaha ait contracté une blessure au poignet à l’intersaison.

Huitième des essais chronos, second de sa heat, Haiden Deegan s’est retrouvé au sol dans le premier virage de la finale du Supercross de Detroit, avec bon nombre de ses principaux rivaux. Avec un guidon complètement plié, Haiden a rouloté et terminé 16ème avec deux tours de retard sur le vainqueur, Austin Forkner. Le voilà reparti du premier round de l’année avec 6 points au compteur, soit un déficit de 19 points sur le nouveau porteur de la plaque rouge.

Quelques rumeurs ont fait leur bout de chemin, côté US. Le clan Deegan et Star Racing Yamaha ont-ils essayé de minimiser la blessure d’Haiden à l’approche de l’ouverture du championnat sur la côte Est ? Pas impossible, et c’est en tout cas ce qu’il se dit après Detroit. Alors que les Deegans n’ont jamais communiqué sur la gravité de la blessure contractée par le champion SMX 250 à l’intersaison, l’intéressé avait lui-même rapidement abordé le sujet sa blessure en conférence de presse, balayant la question d’un revers de manche affirmant n’avoir subi qu’une “entorse du poignet” à l’entrainement.

Vous l’aurez compris; il se laisse dire que l’entorse du poignet serait en fait une fracture du poignet ayant bel et bien nécessité une intervention chirurgicale. Haiden n’aurait pas arrêté de rouler 4 semaines cet hiver pour une simple entorse, mais pour une fracture du scaphoïde dont la guérison nécessiterait plusieurs mois d’arrêt, compte tenu de la difficulté de la fracture et du faible afflux sanguin dans la zone concernée.

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

Les enjeux étant importants, Haiden roulerait malgré tout pour sauver sa saison de Supercross 2024, avec strap et attelle. Le début de saison à Detroit aura tourné au vinaigre pour des raisons différentes. Rappelons que les pilotes de la côte Est ont une nouvelle pause de 3 semaines après Detroit, de quoi permettre à Haiden mais aussi à Jeremy Martin (commotion), Evan Ferry (commotion), Cullin Park (Poignet disloqué), Jett Reynolds (Clavicule) et les autres de prendre un peu de repos lors des prochaines semaines.

Concernant Haiden, Espérons que la détermination du garçon ne mette pas son futur en péril quand on sait combien de pilotes ont dû mettre un terme à leur carrière sur une blessure au poignet mal soignée; demandez donc à Mitch Evans, dernier pilote en date à avoir disparu de la circulation avec ce type de maux.

Côté Star Racing Yamaha, Haiden Deegan n’est pas le seul à se retrouver au centre des discussions. La performance d’Eli Tomac ce samedi, difficilement compréhensible, a soulevé de nombreuses questions. Alors que la toile s’enflammait en suspectant une possible blessure au genou, mais il semble que l’officiel Star Racing Yamaha ait surtout rencontré des problèmes d’amortisseur après quelques tours lors de cette finale 450 de Detroit; l’obligeant à jeter l’éponge et à enrouler jusqu’au drapeau à damier dans le but de prendre quelques points, en évitant de se mettre au tapis.

Cette information provient directement de Larry Morton, ancien entraîneur d’Eli dans ses plus jeunes années, et toujours proche de la famille Tomac. “J’ai parlé à John [Tomac] ce matin à cause de toutes les rumeurs concernant Eli. Il s’avère que son amortisseur a rencontré des problèmes avant de rendre l’âme. Il dit que cela pouvait parfois se produire sur ce type de piste, et que la moto se comportait du coup vraiment étrangement samedi. C’est pour cela qu’Eli regardait sa moto pendant la finale. On sait qu’Eli n’est pas fini, on l’a vu gagner [une finale] la semaine dernière, alors je suis là pour dire qu’une fois que ces soucis seront réglés, il faudra de nouveau s’attendre à de bons résultats.”

Inutile de préciser qu’on n’attend pas de communication officielle des intéressés, ni du team Star Racing Yamaha, concernant ces deux sujets. La vérité finira bien par se faire savoir, tôt ou tard.

Haiden Deegan, 2024 à tout prix ?                    

Retour