Ivo Monticelli “Je suis vraiment désolé pour Jeffrey, mais c’est le sport”

Ivo Monticelli “Je suis vraiment désolé pour Jeffrey, mais c’est le sport”

Ivo Monticelli connaissait déjà un début de saison compliqué avec Kawasaki KRT. Malheureusement, c’est pour les mauvaises raisons que le pilote Italien s’est retrouvé sous le feu des projecteurs à OSS.

Bien parti en première manche, Ivo Monticelli n’a pu éviter de percuter Jeffrey Herlings à la réception du premier saut. Trop court après s’être retrouvé déséquilibré à l’appel du saut à cause de son système de départ resté enclenché, le pilote Red Bull KTM a vu la 450KFX de Monticelli lui atterrir sur l’épaule gauche et lui fracturer l’omoplate. Dans la douleur, et avec une fracture, Jeffrey est de nouveau parvenu à déborder ses plus sérieux adversaires pour aller remporter la première manche au panache, avant de jeter l’éponge pour la seconde manche.

Des images tirées de la GoPro d’Ivo Monticelli…

De son côté, Ivo Monticelli – reparti dernier – est allé chercher les points de la 18ème position. En deuxième manche, le pilote Italien a de nouveau été pris dans un accrochage. En voulant éviter la chute de Glenn Coldenhoff à l’entrée du second virage, Ivo Monticelli s’est déporté et n’a pu éviter de percuter Jeremy Seewer qui se trouvait également au sol, même constat pour Antonio Cairoli .

Le coéquipier de Romain Febvre n’est pas parvenu à rentrer dans les points lors des deux premiers GP de la saison en Russie et en Angleterre. Il fallait attendre Maggiora et son GP à domicile pour voir la nouvelle recrue de l’équipe KRT Kawasaki marquer ses premiers points de la saison (12-20). Ce weekend, aux Pays-Bas, Ivo Monticelli a signé son meilleur résultat de saison en seconde manche (20-11). Il pointe actuellement 22ème du classement provisoire du championnat du monde MXGP avec 23 points.

Ivo Monticelli: “Tout le monde essaie toujours d’attaquer dans le premier tour. Je suis arrivé sur ce saut en montée et Jeffrey s’est mis court. J’étais déjà en l’air et je ne pouvais pas l’éviter. Je vais bien. Je suis vraiment désolé pour Jeffrey mais c’est le sport. La moto a été endommagée lors de la chute mais je suis remonté après que tout le monde soit passé devant moi, et j’ai trouvé un bon rythme pour finir la manche en dix-huitième position. Mon départ était plutôt bon dans la deuxième manche aussi, mais Glenn Coldenhoff a chuté devant moi dans le second virage [Jeremy Seewer aussi] et je suis parti dans la boue bien molle à l’extérieur du virage pour l’éviter. J’étais vingtième mais je suis revenu jusqu’à la dixième place avant que Seewer ne me dépasse à quelques tours de la fin. J’ai fait deux bonnes manches sans erreur et avec une bonne vitesse ce weekend, donc je suis confiant pour l’avenir.”

Devant les nombreuses critiques, Kawasaki a également précisé les circonstances de l’accrochage avec Jeffrey Herlings dans son communiqué de presse; c’est assez rare pour le souligner. “Sur un saut en montée, Ivo a chuté de façon spectaculaire lorsque le pilote qui se trouvait juste devant lui a rencontré un problème technique qui l’a forcé à sauter court ; le pilote Kawasaki, déjà engagé à fond dans le saut, n’était pas en faute mais l’accrochage l’a relégué en fin fond de paquet avant de voir Ivo faire une belle remontée, déterminé, pour terminer dix-huitième.”

Ivo Monticelli, ou l’art se de retrouver dans les mauvais coups en ce début de saison. La roue tournera.

Médias