Jordi Tixier décline un guidon chez Honda HRC

Jordi Tixier décline un guidon chez Honda HRC

Mitch Evans n’est pas prêt de faire son retour en MXGP, et pour cause: le pilote HRC est rentré chez lui, en Australie. Le coéquipier de Tim Gajser, blessé au poignet la saison passée, doit de nouveau subir une opération mais, compte tenu de la situation sanitaire, cette nouvelle intervention ne pourra pas être effectuée avant le mois de Juillet. De fait, le pilote Australien va manquer une bonne partie de la saison MXGP 2021, et l’équipe Honda HRC est partie à la recherche d’un remplaçant pour évoluer au côté de son champion du monde MXGP Slovène.

Récemment, les rumeurs d’une prise de contact entre l’équipe de Giacomo Gariboldi et Jordi Tixier ont émergé sur la toile, et Jordi Tixier vient de confirmer la chose. Seulement, le pilote Français – et ancien champion du monde MX2 – a décliné l’offre de l’équipe usine Honda pour des raisons économiques, mais aussi morales.

S’adressant à notre collègue Andy McKinstry de gatedrop.com, Jordi Tixier à déclaré “Je ne roulerais jamais, en prenant autant de risques, sans être payé; et je ne romprai pas tous mes contrats avec mes sponsors et les gens qui me font confiance et me suivent dans mon propre team. Je les remercie, et je les respecte. […] L’équipe [Honda HRC] doit comprendre qu’il n’est pas normal de payer 2 millions d’Euros par an pour un pilote [Tim Gajser] capable de gagner, et prendre un autre gars capable d’être dans le top 8-10 – qui prend les mêmes risques – pour 0€”

Quel autre choix pour Honda HRC après Jordi Tixier ? C’est la question qui persiste et autant dire que la liste des clients potentiels se fait de plus en plus restreinte.

Jordi Tixier continuera donc l’aventure avec sa propre structure, JT911, et honorera ses sponsors jusqu’au bout; le pilote Français sera d’ailleurs absent ce weekend à Maggiora pour disputer la première épreuve du championnat Allemand, l’ADAC MX Masters, à Bielstein. Jordi loupera les épreuves MXGP qui se disputeront en même temps que les épreuves de l’ADAC pour défendre son titre allemand avec l’équipe Sarholz KTM.

Illustration: MX July

Médias