Interviews

Justin Cooper “Avec le team, on revient de loin depuis Pala”

Interview: Conférence de presse

Septième à Fox Raceway, quatrième à Hangtown, Justin Cooper a signé son premier podium d’épreuve sur l’outdoor 450 à Thunder Valley ce samedi. Seul officiel Star Racing Yamaha en piste en catégorie reine, rookie dans la catégorie, le garçon a signé deux départs en tête et mené 23 des 32 tours disputés, se faisant reprendre en fin de chaque débat par les frères Lawrence. Quatrième du provisoire avant High Point, Justin Cooper monte en puissance et travail en silence pour en gagner une cette année. Micro.

Justin, il y a les bons départs, la confiance, la vitesse pure. Quelle a été la clef pour parvenir à déjà réunir tous ces éléments ?

Je dirais que je continue de me construire sur la lignée du 250. C’est comme ça que je suis. J’ai progressé lors des deux premières courses et je dirais que je trouve un peu plus mon rythme à chaque course. C’était vraiment bon de pouvoir rouler devant ce week-end, même si j’ai manqué de jus à 5 minutes de la fin de course dans les deux manches; j’étais dans le dur à la fin mais j’ai fait le maximum pour tenir aussi longtemps que possible.

Tu as signé les deux holeshots ce samedi. Partir devant et imprimer le rythme, c’est différent de partir derrière et devoir suivre celui imprimé par les autres.

Oui, ça fait du bien de pouvoir rouler devant – seul – et tout le monde répondra la même chose. En première manche, j’ai senti que j’avais le rythme pour creuser l’écart et c’était une bonne chose. Seulement, dès que j’ai voulu imprimer un rythme sur la durée, j’ai perdu le fil de la course et ça s’est retourné contre moi. Je n’ai pas réussi à hausser le rythme de nouveau par la suite, et je le regrette un peu à cette heure-ci. J’ai voulu faire différemment en seconde manche, attaquer de bout en bout mais j’ai fini par être vraiment fatigué en fin de manche alors que les autres étaient encore en train d’attaquer.

Mener une manche en 250 et en 450, c’est différent, finalement ?

Pas vraiment. Dans les deux cas, tu sais qu’il y aura des pilotes derrière toi qui vont tout faire pour te doubler. J’ai tenté de m’échapper dans les deux manches, mais je me suis fait reprendre. C’était une bonne journée dans sa globalité et mener une manche en 450 n’est pas bien différent de mener une manche en 250. La moto est plus grosse, plus puissante, et il faut la tenir.

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

Justin Cooper a tenté de tenir tête aux deux Lawrence dans les deux manches. En vain ce samedi; ce n’est que partie remise @Align Media

Est-ce que tu te dis que tu es désormais un client régulier pour les podiums, pour les victoires, voire un titre ? Est-ce que c’est comme ça que tu vois les choses ?

L’équipe a vraiment fait un très bon boulot avec la moto, je dois leur donner du crédit pour ça car avec le team, on revient de loin depuis Pala. On a fait des améliorations avant Hangtown et de nouvelles améliorations avant de venir ici à Thunder Valley. Je suis vraiment content de la moto que j’ai, et on a vraiment fait de gros progrès dessus, ce qui me permet désormais d’être dans cette position; on va continuer de travailler pour surfer sur cette vague. J’ai été déçu de ne pas parvenir à monter sur le podium le week-end dernier à Hangtown donc c’était une bonne revanche ce week-end.

Tu as vraiment l’air d’être à l’aise avec cette piste de Thunder Valley; tu expliques ça comment ?

Honnêtement, je ne sais pas. J’ai toujours pensé que c’était la 250 du team Star Racing qui m’apportait un avantage à Thunder Valley, car j’ai toujours bien roulé sur ce tracé pour une raison ou une autre. C’est sûr que c’est une piste particulière pour moi, sans pour autant pouvoir dire pourquoi. J’ai toujours hâte de disputer cette épreuve.

La semaine dernière, il y a eu beaucoup de discussions autour de la préparation de piste. Est-ce que la préparation de ce week-end vous a permis d’utiliser toute la piste, et de trouver un peu plus d’ouvertures pour doubler ?

Il y avait quelques virages avec des ornières, oui, mais finalement il y en avait de moins en moins au fur et à mesure de la journée car elle finissaient toutes par s’affaisser. J’ai bien aimé qu’il y ait certains virages sans ornières, ça nous permettait de recouper pour tenter de doubler quelqu’un mais j’aurais aussi voulu voir quelques virages un peu plus creusés, avec des grosses ornières. Pour moi, un mix entre les deux, ce serait vraiment idéal.

Justin Cooper réalise une très belle première saison en 450 à ce stade, mais les frères Lawrence sont encore un cran au-dessus @Yamaha Racing

Justin Cooper “Avec le team, on revient de loin depuis Pala”
Retour