Le doublé pour Milko Potisek à Magescq

Le doublé pour Milko Potisek à Magescq

L’avant-dernière épreuve des championnats de France Elite MX1, Elite MX2, et Junior s’est déroulée ce dimanche dans des conditions idéales, sous le beau soleil landais et avec des températures clémentes. Le sable de Magescq, très sélectif et exigeant physiquement, a produit un très beau spectacle pour des spectateurs venus en nombre. Les équipes du Bud Racing Training Camp ont permis aux protagonistes des différentes catégories de s’exprimer pleinement, les obligeant à s’adapter à des conditions nouvelles. Si le titre MX2 est attribué, les cartes ont été redistribuées en MX1 et tout est encore possible en Junior. le suspense reste entier pour les finales prévues dans quinze jours dans le Doubs.

Très gros coup de Potisek en MX1.

Arrivé dans les Landes avec onze points de retard au Championnat sur Maxime Desprey, Milko Potisek est allé chercher un doublé dans le sable. Il profite d’une contre-performance de son adversaire ce weekend pour lui reprendre 17 points et s’emparer de la plaque rouge juste avant la finale. Le Nordiste a vraiment été chercher la première manche au courage. Après une grosse chute en début de course dans les vagues alors qu’il était dans le Top 3 , le pilote Yamaha Drag’on Tek est reparti aux alentours de la septième position, mais a réussi à revenir avant de déposer Maxime Desprey en fin de manche, puis le leader Paturel lors d’un énorme saut sur l’impressionnante table face au public. Rapidement deuxième de l’ultime manche de la journée malgré un très bon départ de Lars Van Berkel qui abandonnera rapidement, Milko Potisek a de nouveau trouvé la faille sur Benoit Paturel à la mi-course sur le même saut que précédemment.

Peu à l’aise en piste, Maxime Desprey n’a rien pu faire face au spécialiste du sable. Il a su tirer son épingle du jeu en première manche avec un départ correct, puis réussissant à se mettre dans le rythme pour revenir deuxième derrière Benoit Paturel. Après s’être fait passer par Potisek, Le Bourguignon a réussi à se défaire du pilote Honda SR Motoblouz, avant de se faire repasser quelques virages plus loin. Il termine donc troisième d’une des plus belles manches de l’année en MX1. L’ultime course a en revanche été galère pour le porteur de la plaque rouge. Un mauvais départ tout juste dans le Top 10, une chute alors qu’il remontait en tentant de dépasser Bourdon, Desprey s’est crispé et ne termine que huitième. S’il est en mauvaise posture au classement général, il conserve néanmoins son destin en main. Un doublé dans le Doubs lui permettrait d’être titré quoiqu’il arrive.

Dans ces conditions si particulière, l’Anglais Todd Kellett tire son épingle du jeu et monte sur le podium de la journée. Après une quatrième place en première manche alors qu’il était loin d’être le mieux sorti de grille, il réalise une excellente deuxième course en intégrant le Top 3 dès le troisième tour au détriment de Nicolas Dercourt et Camille Chapelière. Il conservera tranquillement sa position jusqu’au drapeau pour s’offrir un podium inattendu, son premier en Elite. Anthony Bourdon (7-4) prend la cinquième place de la journée derrière Maxime Desprey, et devant Camille Chapelière (8-5), Cédric Soubeyras (10-6) et Nicolas Dercourt (6-10). Se ressentant toujours de quelques douleurs suite à sa chute à Romagné, et par manque de préparation Nicolas Aubin ne s’est pas qualifié aux chronos matinaux.

Au championnat, Milko devance désormais Maxime de 6 unités. Tout se jouera à Villars d’ici deux semaines pour le titre. Troisième, Cédric Soubeyras compte déjà plus de 50 points de retard à l’aube de l’ultime épreuve et ne peut donc plus espérer jouer le titre.

Médias