L’Italie remporte le Motocross des nations 2021

L’Italie remporte le Motocross des nations 2021

Entre les Pays-Bas et l’Italie, le duel s’annonçait dantesque à Mantova. La confrontation a été réelle, et le fameux duel a tourné à l’avantage du trio Italien pour un petit point d’avance, non sans avoir vu Alessandro Lupino écoper d’une pénalité de 10 positions lors de l’ultime manche de la journée. Une pénalité qui risque d’être entre toutes les lèvres d’ici les prochains jours. De son côté, l’équipe de France termine 5ème de ces nations derrière la Grande Bretagne et la Russie.

Deux manches solides pour Benoit Paturel @Gino Maes /MxMag.be

Tout avait pourtant magnifiquement bien commencé pour l’équipe de France lors de la première manche MX2/MXGP avec une seconde place de Tom Vialle derrière Thomas Kjer Olsen, et une belle remontée de Benoit Paturel  – 9ème – après un départ en fond de paquet. Les Français repartaient avec un large avantage aux vestiaires après la première manche puisque les autres favoris de l’épreuve – l’Italie, les Pays-Bas et la Grande Bretagne – rencontraient déjà de grosses difficultés lors du premier débat: Antonio Cairoli (21e) s’accrochait avec Glenn Coldenhoff (15e) dans le premier virage, Roan Van de Moosdijk (18e) s’emmêlait les pinceaux et Conrad Mewse (22e) utilisait déjà le joker de l’équipe Britannique malgré la belle troisième place de Ben Watson. Mais aux nations, rien n’est jamais joué d’avance …

Personne n’a été en mesure de suivre Jeffrey Herlings … @Gino Maes /MxMag.be

Lors de la seconde manche, le vent a rapidement tourné en défaveur des Français. Tom Vialle et Mathys Boisramé sont sorti hors du top 15 dans le premier virage, et le pilote Red Bull KTM a été contraint à l’abandon dès le troisième tour sur un problème mécanique; voilà l’avantage de la France parti en fumée alors que Mathys Boisramé connaissait une course bien difficile sur la 450KXF; le pilote F&H Kawasaki termine 19ème de la manche MX2/Open et déjà, la France rétrogradait hors du top 5 du provisoire. La seconde manche sera remportée par Jeffrey Herlings devant Valentin Guillod et René Hofer. Mattia Guadagnini, déjà 5ème de la première manche termine 6ème de cet ultime débat en 250 et signera finalement le meilleur résultat Italien de la journée. Privée de Jeremy Van Horebeek et Jago Geerts, l’équipe Belge s’en sortait alors à merveille avec la belle manche de Brent Van Doninck (4e) et Liam Everts (13e). Au  terme de la seconde manche, les Belges pointent second du provisoire derrière l’Italie, et devant la Grande Bretagne.

Ben Watson remporte la catégorie MXGP @Gino Maes/MxMag.be

Au départ de la troisième manche, Alessandro Lupino sort de la piste dans le premier virage, et retournera sur cette dernière après avoir contourné le second virage. En clair, le pilote Italien a gagné un bon paquet de positions dans la manœuvre et sera pénalisé de 10 positions en fin de manche; et 10 positions, c’est exactement l’écart qui sépare les Italiens des Pays-Bas à la mi-course. Jeffrey Herlings s’emparera rapidement des commandes de la manche devant Antonio Cairoli et Ben Watson. Mathys Boisramé et Benoit Paturel pointent respectivement 6ème et 11ème dans les premiers tours, mais le podium final semble bien difficile à espérer alors que la France se bat avec la Russie pour la 4ème position sur cette 74ème édition des Nations. Devant, Glenn Coldenhoff s’empare de la troisième position en débordant Ben Watson et Alessandro Lupino part à la faute; voilà l’Italie et les Pays-Bas égalité aux points. Reparti derrière Karlis Sabulis, et un peu groggy; Alessandro Lupino parviendra tant bien que mal à déborder le pilote Letton dans les derniers tours pour s’emparer de la 7ème position, et assurer son équipe de la victoire aux nations pour un point d’avance sur les Pays-Bas.

Cairoli soulève enfin le trophée Chamberlain @Gino Maes/MxMag.be

Avec 37 points au compteur, l’Italie remporte son troisième trophée Chamberlain à Mantova, 19 ans après le dernier succès rencontré à Bellpuig. Les Pays-Bas montent sur la seconde marche du podium avec 38 points, et la Grande Bretagne, sur la troisième marche avec 39 points; vous avez dit serré ?

Quatrième de l’évènement, l’équipe Russe signe son meilleur résultat sur le Motocross des Nations avec 44 points (Bobryshev, Petrashin et Brylyakov). La France termine 5ème avec 50 points; le même résultat qu’à Assen deux ans plus tôt. Finalement, la Belgique voit ses deux pilotes – Van Doninck et Genot – contraints à l’abandon lors de l’ultime finale de la journée, et voilà les chances de victoire et de podium final qui s’envolent en fumée; les Belge se contenteront de la 6ème place cette année devant l’Estonie, la Suisse, l’Autriche et le Danemark.

Cyril Genot signe une très belle première manche (6e) avant d’être contraint à l’abandon dans l’ultime débat @ Gino Maes / MxMag.be

René Hofer (8-3) remporte la catégorie MX2 devant Mattia Guadagnini (5-6) et Isak Gifting (14-8).

Jeffrey Herlings (1-1) remporte la catégorie Open devant Evgeny Bobryshev (10-5) et Shaun Simpson (12-6).

Ben Watson (3-4) remporte la catégorie MXGP devant Vsevolod Brylyakov (7-7) et Thomas Kjer Olsen.

Tom Vialle (1-38); Mathys Boisramé (19-9), Benoit Paturel (9-11).

@Gino Maes / MxMag.be

Médias