MXGP & Europe

Tim Gajser, Honda HRC & 114 Motorsports

Texte / communiqué: Adam Wheeler

Leader du mondial MXGP, Tim Gajser serait enfin sur le point de signer une prolongation de contrat avec Honda. Le pilote Slovène de 25 ans a porté la plaque rouge lors de chaque épreuve cette saison et n’est plus qu’à trois épreuves de décrocher son cinquième titre mondial sous les couleurs Honda. Arrivant à l’échéance de son contrat fin 2022, Tim Gajser a entamé des discussions avec HRC depuis déjà plusieurs mois.

Le sujet des sponsors personnels semblait être une problématique pour les deux parties. Honda HRC en Europe étant rigidement uniforme par rapport à son équipe voisine – American Honda – qui évolue sur le Supercross et le Motocross US; Ken Roczen et Chase Sexton ont des contrats personnels avec des équipementiers différents, sans parler des sponsors de boissons énergétiques opposés (Monster Energy pour Sexton, & Red Bull pour Roczen). En Europe, Tim Gajser et son coéquipier Mitch Evans sont équipés par Fox, de la tête aux pieds.

Difficile d’imaginer une fin de collaboration entre Honda et Tim Gajser @shotbybavo

Avec le team Honda HRC, Tim Gajser est l’un des pilotes MXGP les mieux payés du monde, et aurait largement sa place parmi les pilotes les mieux payés du paddock du Moto GP. La probabilité que le Slovène change de team et obtienne un meilleur salaire en 2023 était faible étant donné que des pilotes comme Jeffrey Herlings (KTM), Jorge Prado (GASGAS), Jeremy Seewer (Yamaha) et Romain Febvre (Kawasaki) sont encore sous contrat avec leurs équipes respectives pour 2023. Honda a donc dû trouver le meilleur compromis pour sa star Slovène qui a déjà décroché des titres mondiaux en catégorie reine avec la 450 CR-F en 2016, 2019 et 2020, et qui fait partie de la famille Honda depuis 2014. Reste à voir si Gajser rejoindra le clan Red Bull (qui sponsorise Honda en MotoGP) ou Monster Energy (sponsor officiel de l’équipe Honda HRC sur le rallye) en 2023.

En ce qui concerne le deuxième pilote au sein de l’équipe Honda HRC aux côtés de Tim Gajser en 2023, la pression se fait de plus en plus ressentir alors que la balance vacille entre Mitch Evans et Ruben Fernandez, balance qui semble désormais pencher en faveur du pilote Espagnol. L’Australien Mitch Evans s’est enfin remis de sa blessure au poignet contractée en 2021 et commence de nouveau à montrer qu’il a le potentiel d’accrocher le top 10 – pour ce qui s’avère finalement être sa première saison complète en catégorie reine – mais les deux podiums d’épreuve de Ruben Fernandez et son potentiel de progression pourraient bien être deux facteurs décisifs pour Honda HRC. Malheureusement pour Ruben, sa précipitation prononcée s’est avérée coûteuse lors des essais chronométrés du Grand Prix de Loket le week-end dernier. Victime d’une chute, le pilote de 22 ans a mis un terme à son week-end sur une commotion cérébrale et une blessure au coude, et ne participera pas au GP de Lommel ce week-end.

Ruben Fernandez sera-t-il sous l’auvent Honda HRC la saison prochain ? @jpacevedophoto

Pour finir, les spéculations vont bon train quant à l’avenir de l’équipe Honda 114 Motorsports, équipe qui fait actuellement évoluer Ruben Fernandez sur une Honda 450 préparée par HRC. Si l’ancienne équipe satellite de Honda en MX2, également dirigée Giacomo Gariboldi, cesse ses activités au terme de la saison 2022, Honda Motor Europe pourrait concentrer ses efforts avec l’équipe Standing Construct qui doit mettre fin à son association avec le groupe KTM au terme de la saison en cours; une association qui a débuté en 2017. La structure de Tim Mathys devrait par ailleurs prolonger son association avec Pauls Jonass et ce, pour une troisième année consécutive.

L’avenir de Honda 114 semble incertain alors que la fin de saison approche @thibaultphotography

Texte / communiqué: Adam Wheeler

Tim Gajser, Honda HRC & 114 Motorsports
Retour