Une soirée à oublier pour Marvin Musquin à Indianapolis

Une soirée à oublier pour Marvin Musquin à Indianapolis

Treizième de la dernière épreuve disputée à Houston 3, Marvin Musquin n’avait qu’une seule envie en tête en arrivant à Indianapolis, celle de mettre derrière lui la déconvenue du weekend précédent; déconvenue qui lui avait fait perdre 5 positions au classement provisoire 450.

Tout avait bien débuté ce samedi pour le pilote Red Bull KTM à Indianapolis; Marvin fait preuve d’une grosse vitesse dès les essais qualificatifs; essais lors desquels le Français signait le second temps derrière Eli Tomac, sa meilleure qualification de la saison jusqu’à présent.

Sorti second de la grille lors de sa manche qualificative, Marvin connaîtra une course sans encombres et terminera deuxième derrière Adam Cianciarulo, s’assurant la troisième place sur la grille lors de la finale.

C’est lors de cette finale que les choses se sont rapidement compliquées pour le pilote Français. Auteur d’un mauvais départ et coincé dans le paquet, Marvin Musquin chute alors qu’il se voit contraint de sortir de la piste pour éviter de percuter un pilote. Reparti bon dernier, le pilote Red Bull KTM parviendra à revenir pour s’emparer de la neuvième position avant de mettre un nouveau genou au sol. Au terme des 27 tours de la finale, Marvin termine en 10ème position, frustré de n’avoir pu s’exprimer pleinement à Indianapolis, épreuve qui avait jusqu’à présent réussie au Français qui s’était imposé au Lucas Oil Stadium en 2018 et 2019.

Si Marvin ne perd pas de positions (9e) au classement provisoire au terme de ce nouveau weekend de course, l’écart qui le sépare du leader du championnat – Ken Roczen – augmente de nouveau. Avec 61 points au compteur, Marvin compte 25 points de retard sur le leader du championnat. Le top 5, lui, n’est qu’à 8 petites unités.

Nouvelle tentative ce mardi; toujours au Lucas Oil Stadium.

Marvin Musquin: Je me suis senti très bien avec la moto toute la journée et la deuxième place de qualification était superbe. J’étais confiant à l’approche de la finale mais en attendant que la grille s’abaisse, Adam Cianciarulo a bougé, alors j’ai avancé, et la grille n’est pas tombée aussi vite que d’habitude, ce qui m’a perturbé et mon départ a été vraiment mauvais. J’ai essayé d’attaquer le plus fort possible dans le premier tour, mais c’est allé de pire en pire – j’ai dû sauter hors de la piste lorsqu’un pilote a traversé le tracé devant moi et j’ai chuté et perdu encore plus de temps. J’ai mis la tête dans le guidon et j’ai doublé les pilotes un à un. J’ai vu une opportunité de doubler en fin de course, mais j’ai perdu l’avant et je suis de nouveau tombé. Je suis vraiment déçu, je pense que j’aurais pu me battre et revenir, même malgré mon mauvais départ, dans le top 5 ou sur le podium, mais on va revenir en forme. On a deux jours pour se reposer et je n’ai qu’une envie, c’est de revenir en piste pour faire de mon mieux une nouvelle fois.”

Images: Align Media / KTM

Médias