MXGP & Europe

Yamaha met fin à son programme Factory sur le Rallye Dakar

Yamaha met fin à son programme Factory sur le Rallye Dakar

La fin d’une belle histoire.

Yamaha a annoncé sa décision de mettre un terme à sa présence en catégorie Moto sur le Rallye Dakar après l’édition 2022, et se retire également du championnat du monde de rallye tout-terrain. La marque japonaise – pilier du Dakar depuis la création de l’évènement en 1979 – compte neuf victoires dans la catégorie moto; cependant, son dernier triomphe remonte à presque 25 ans. En 1998, Stéphane Peterhansel décrochait la dernière de ses six victoires en catégorie moto, sur une Yamaha.

Ces dernières années, les succès ont été plus difficiles à obtenir en raison de la domination d’autres marques – comme KTM et Honda – et le dernier podium des bleus remonte à 2014, lorsque Olivier Pain terminait en troisième position.

Adrien van Beveren a été le meilleur représentant de la marque lors de l’édition 2022 en Arabie Saoudite le mois dernier, avec une quatrième place finale. Ce dernier sera – au passage – présent sur l’Enduropale du Touquet cette année, pour le plaisir.

Adrien Van Beveren: « Pour l’amour de cette incroyable épreuve , pour la chance de rouler une fois de plus sur cette magnifique plage, pour tous ceux qui me supportent du Pas de Calais depuis que j’ai orienté ma carrière vers le Dakar , et seulement pour ces raisons, je prendrai le départ la semaine prochaine de l’Enduropale du Touquet ! Je veux être très clair! Je n’ai absolument aucun objectif de performance ou de résultat. Je suis 100% dédié au Dakar depuis 5 ans et ce sont 2 types de courses très très différentes. Je ne suis pas prêt du tout, je n’ai pas 10% de l’entraînement que j’avais pour ça il y a quelques années, mais je suis prêt à m’amuser un max sur ce sable! »

Malgré la fin de sa présence en catégorie moto, Yamaha n’abandonnera pas complètement le Dakar, puisqu’elle s’est engagée à continuer à soutenir la classe SSV (side to side vehicule).

« Si le Rallye Dakar a principalement réussi à rester proche de ses racines, même lorsqu’il a quitté son foyer spirituel qu’est l’Afrique, le monde dans lequel il existe a considérablement changé », a déclaré Eric de Seynes, président de Yamaha Motor Europe. « Nos clients off-road ont désormais des attentes différentes et recherchent des produits différents, et nous devons y répondre si nous voulons rester connectés. »

« C’est pour cette raison que nous avons décidé de mettre fin à notre longue histoire en deux roues au Rallye Dakar et sur le championnat du monde des Rallyes Tout-Terrain, tout en renforçant simultanément notre engagement à courir le Dakar sur quatre roues avec la Yamaha YXZ1000R SSV. »

En dehors du Dakar, Yamaha a connu un certain succès sur le championnat du monde des rallyes tout-terrain, avec Helder Rodrigues qui a été couronné champion avec la marque en 2011. Adrien Van Beveren était second aux points l’année dernière derrière Matthias Walkner (KTM), tandis que son coéquipier Ross Branch remportait le Rallye du Kazakhstan.

Icône du Motocross Américain, Andrew Short était jusqu’alors en contrat avec Factory Yamaha pour le Dakar et les courses du championnat du monde des rallyes tout terrain.

« Les deux dernières saisons avec Yamaha ont été une formidable expérience. » déclarait Andrew après l’annonce de Yamaha. « Aujourd’hui, il a été annoncé que le projet rallye s’arrêtait et que Yamaha consacrerait ses ressources à d’autres marchés. Au cours des deux dernières années, j’ai vraiment apprécié le team, le personnel et surtout le fait d’aller rouler aux 4 coins du monde. J’adore le rallye. La passion, l’aventure et les gens dans le bivouac qui font que ce sport est le meilleur. Je suis déçu de ne pas avoir décroché les résultats et les objectifs que nous nous étions fixés, mais ce n’était pas par manque de travail. Un grand merci a tout le staff qui a fait tout ce qu’il pouvait pour nous donner les ressources nécessaires pour briller en compétition. Je ne suis pas sûr de ce qui m’attend dans l’avenir mais je sais que j’aimerais rouler dans une voiture et faire beaucoup de moto. Je suis également impatient d’emmener mon fils sur les courses et d’enfin visiter quelques-uns des nombreux endroits où je veux rouler à moto avec mes amis et ma famille. »

Retour