France

Des nouvelles de Stephen Rubini

Un communiqué Honda SR

Opéré du genou une fois la saison de mondial terminée, Stephen Rubini est venu assister au Supercross de Paris, qu’il a passé aux côtés du team Honda Motoblouz SR. Fraichement sorti du centre de rééducation, Stephen nous a donné des nouvelles encourageantes sur sa situation.

Il est toujours difficile pour un pilote d’accepter une certaine forme d’inactivité, quand bien même il ne se repose pas dans un canapé à longueur de journée. Mais quand vous êtes habitué à être sur une moto ou sur un vélo à longueur de semaine, travailler dans une salle de rééducation n’est pas franchement l’activité la plus fun. « Il n’y a pas si longtemps que je me suis fait opérer, mais je me sens super bien. Mentalement on ne peut pas dire que j’étais bien en sortant de l’opération, je suis rentré sur mes jambes pour ressortir avec deux béquilles ! Mais la progression a été bonne, on a fait un bon travail au centre de rééducation de la Ciotat, je suis très content du suivi. Je viens de terminer un stage de six semaines de rééducation, je vais maintenant pouvoir rentrer à Uzès pour commencer la préparation hivernale aux côtés d’Yves Demaria, » confie d’entrée de jeu Stephen, qui va devoir y aller par paliers dans cette préparation. « À ce jour je ne peux pas faire de moto, je ne peux pas courir, je dois éviter les appuis et chocs sur le genou donc dans l’immédiat cela va être principalement du vélo et du renforcement musculaire. On va bien travailler le foncier [ndlr: travail d’endurance qui consiste à réaliser des efforts longs mais peu intensifs] avec pour objectif de reprendre la moto en janvier si tout se passe bien. »

Vous avez peut-être croisé Stephen Rubini au Supercross de Paris @Mediacross

Si Stephen comme le team sont restés discrets sur cette blessure, on comprend assez vite en échangeant avec lui que Stephen a vraiment dû serrer les dents à partir de la mi saison. « En fait je me suis blessé au niveau des ligaments croisés il y a 8 ans, mais à l’époque j’étais en pleine croissance et les chirurgiens n’ont pas voulu m’opérer. J’ai vécu avec cette blessure, mais courant mai je me suis refait mal au genou, ce qui m’a vraiment gêné pour la seconde partie de saison. Lors de l’opération le chirurgien a de plus décelé un trou d’un centimètre carré dans un cartilage, il était donc grand temps de me faire opérer, » poursuit Stephen qui poursuivra comme prévu sa carrière au sein du team Honda Motoblouz SR, mais en catégorie 450 cette fois. « Si tout se passe bien j’aurais un peu plus de deux mois pour bien préparer cette première saison en 450 ; c’est une chance que la saison ne débute qu’en mars, car passer en 450 est un cap à ne pas prendre à la légère, il faut être à 100% et arriver en forme au début de saison. Il faudra ensuite tout donner et faire le moins d’erreurs possibles pour atteindre nos objectifs communs avec le team. »

Des nouvelles de Stephen Rubini
Retour
error: Uh, Oh !?!