Interviews

Haiden Deegan “Ne pas aller aux nations, c’était une décision du team”


Haiden Deegan s’est exprimé quant à son absence au Motocross des Nations 2023. Meilleur pilote 250 sur l’outdoor US suite à l’indisponibilité de Justin Cooper pour cette nouvelle édition, Haiden Deegan a fait savoir qu’il n’était pas contre l’idée d’aller défendre le drapeau Américain en France, mais qu’il s’était finalement vu contraint de renoncer à la sélection, les conditions requises par le team pour un déplacement à Ernée n’étant pas réunies.

Ces conditions ? C’est la question qui persiste; quand on sait que Star / Yamaha a réclamé 70.000$ pour un éventuel déplacement de Dylan Ferrandis en bonne et due forme pour la sélection Française, on peut imaginer qu’envoyer Haiden Deegan à Ernée représentait un coût financier difficile à amortir. La plupart des animateurs de la catégorie 250 effectuant un changement d’équipe à l’intersaison, le choix s’est finalement porté sur RJ Hampshire en 250, ainsi qu’Aaron Plessinger & Christian Craig pour les catégories Open et MXGP. Haiden & Brian ont pris part à un podcast avec Jase Macalpine de Gypsy Tales, dans lequel père et fils ont pris la parole pour expliquer l’absence du champion SMX250 2023 au Motocross des nations d’Ernée.

Haiden Deegan: “Ne pas aller aux nations, c’était une décision du team. Et outre le fait que le team ne me laissait pas y aller, j’ai roulé 11 mois cette année et j’avais besoin de récupérer et ça, c’était une décision personnelle. Je dois laisser mon corps récupérer à 100%, retrouver cette envie de rouler, et il y avait aussi le fait que j’aurais roulé sur une 250 d’origine car mon team n’aurait pas envoyé de moto là-bas. S’ils nous avaient appelés et qu’ils avaient accepté nos conditions, on serait allés à Ernée et on aurait essayé de gagner. Mais ils ne nous ont pas aidés à mettre en place un programme pour le Motocross des nations, et donc ça ne s’est pas fait. […] Ceci dit, j’ai bien envie d’aller là-bas [en Europe] pour faire un grand prix quand même. Ce serait vraiment cool même si je choisirais un GP qui ne se dispute pas dans le sable car je dois encore travailler sur cette surface. Un GP plus classique, ce serait fun à faire pour moi. Je me demande où je me situerais face à ces mecs-là […]”

Brian Deegan: “Bobby [Regan] n’est pas du genre à plaisanter. Il nous a dit: “Voilà les conditions pour les nations, si on n’a pas de réponse avant vendredi et qu’ils ne nous appellent pas, on se retire”. Il était prêt à faire ce qu’il fallait, mais à certaines conditions. De là, Haiden y serait allé. Ceux qui disent qu’Haiden ne voulait pas aller aux nations cherchent juste à faire un peu de drama, à faire du clic. Les gens qui connaissent le sport savent très bien que ce sont les teams qui prennent les décisions, car ce sont eux qui doivent financer le tout; la première décision vient d’eux. On apprend nous aussi, c’est la première fois qu’on est confrontés à cette situation. Certaines personnes m’appelaient et je leur répondais “pourquoi tu m’appelles ? je ne prends pas les décisions, je ne suis pas propriétaire de l’équipe. Haiden est prêt et s’il y va, ce sera pour jouer la gagne”. C’est simple: Bobby nous a appelé, il nous a dit ce qu’il voulait, la date limite imposée et on lui a dit “ok, cool, tiens nous au courant”. Voilà l’histoire.”

Haiden Deegan “Ne pas aller aux nations, c’était une décision du team”

Retour