Jett Lawrence, à deux doigts de l’histoire

Jett Lawrence, à deux doigts de l’histoire

Véritable sensation outre-Atlantique, on se demande encore comment on peut ne pas être fan de Jett Lawrence … La personnalité décalée et rafraichissante du pilote Australien fait plaisir à voir, et le garçon n’est pas en reste un guidon entre les mains, loin de là. Alors qu’il ne reste plus qu’une épreuve à disputer, Jett Lawrence détient la plaque rouge de leader du championnat outdoor 250 et une avance confortable de 23 points sur Justin Cooper.

Blessé au pouce suite à sa chute en seconde manche à Washougal, Justin Cooper a doucement mais surement concédé des points à Jett Lawrence au championnat avant de se faire subtiliser la plaque rouge. Sur les 8 dernières manches disputées, Justin Cooper a terminé 6 fois derrière le pilote Honda HRC et, depuis sa fameuse chute de Washougal, le pilote Star Racing Yamaha a terminé 5 manches hors du podium. Pourtant, Justin Cooper est le seul pilote présent en catégorie 250 à être monté sur tous les podiums d’épreuves cette saison; Jett Lawrence le manquait à 3 reprises à la mi-saison et c’est à ce moment précis qu’on pensait que le pilote Américain avait pris l’ascendant au championnat; le vent a ensuite tourné.

Jett a récupéré la plaque rouge à Ironman @Honda Racing

Récemment, le pilote Yamaha peine à tenir le rythme lors des dernières manches de la saison. Souvent devant au départ, Justin Cooper a trop régulièrement perdu des places lors des manches alors que Jett Lawrence a empilé les grosses performances ces dernières semaines: 4 victoires de manches consécutives, et pas pire qu’une seconde place lors des 8 dernières manches disputées.

En l’absence de ses coéquipiers – et potentiels alliés – Jeremy Martin et Colt Nichols, il va falloir que la chance pointe le bout de son nez pour que Justin Cooper puisse revenir aux points pour décrocher son premier titre outdoor, même en cas de victoire de manches à Hangtown. Il sera en effet très compliqué d’intercaler assez d’adversaires entre Justin et son rival principal si le pilote Australien ne rencontre pas d’embûche lors des manches. Attention tout de même, ça peut arriver, et plus vite qu’on ne le pense. Demandez donc à Christophe Pourcel.

Mathématiquement, il faudrait que Justin Cooper reprenne en moyenne 11.5 points par manche au pilote Australien à Hangtown pour lui subtiliser le titre. En clair, une huitième place (13 points) et une septième place (14 points) en manches assureront le titre à Jett Lawrence à Hangtown même si Justin Cooper s’impose dans les deux manches. Dans ce cas précis, les deux pilotes finiraient la saison à égalité de points, mais Jett remporterait tout de même le titre avec le plus grand nombre de victoire de manches/d’épreuves. Une victoire en première manche à Hangtown clôturerait les débats et assurerait le titre à Jett Lawrence, quoi qu’il arrive en seconde manche.

23 points, un écart confortable, mais qu’il faudra gérer à Hangtown @Honda Racing

Cette saison – et à titre indicatif – le plus mauvais résultat de Jett Lawrence a été une 9ème place en première manche à Southwick. Le pilote Honda HRC a également signé une 7ème place à Washougal et une 6ème place à Red Bud et Spring Creek.

Jett Lawrence peut suivre les traces de Dylan Ferrandis et également rentrer dans l’histoire du Motocross Américain cette saison. Si Jett décroche le titre ce weekend, le garçon serait alors le premier pilote Australien à remporter un titre outdoor en catégorie 250 (125/Lites/250). Jett deviendrait alors le quatrième pilote non-Américain à remporter un titre de champion de Motocross US dans la catégorie depuis la création du championnat en 1972 et succèderait alors à Grant Langston (2003), Dean Wilson (2011) et Dylan Ferrandis (2020).

Ces 50 dernières années (!), lorsqu’un pilote non-Américain s’imposait sur l’outdoor dans une catégorie, un pilote Américain parvenait toujours à décrocher le titre dans l’autre catégorie:

Karsmakers et Jones en 1973
Bayle (x2) et Kiedrowski en 1991
Albertyn et Carmichael en 1999
Langston et Carmichael en 2005
Langston et Villopoto en 2007
Reed et Dungey en 2009
Wilson et Villopoto en 2011
Roczen et Martin en 2014
Roczen et Webb en 2016
Ferrandis et Osborne en 2020

Chad Reed n’a jamais remporté de titre outdoor dans la petite catégorie

Si Jett Lawrence décroche le titre de champion d’outdoor 250 ce weekend, ce sera la première fois depuis la création du championnat qu’aucun pilote Américain ne décrochera de titre en Motocross US lors… JMB et Chad Reed ont ouvert la voie.

Rendez-vous pris à Hangtown

Médias