USA

Ken Roczen met un terme (provisoire) à sa saison 2022

Ken Roczen met un terme (provisoire) à sa saison 2022

Ken Roczen a décidé de prendre du repos, alors que les choses se compliquent de nouveau.

Vainqueur de l’épreuve d’Anaheim 1, Ken Roczen fait de nouveau face à des problèmes de santé et, avec l’enchaînement des épreuves cette saison, ce dernier n’est pas parvenu à retrouver la forme. Le pilote Allemand a donc décidé – avec son team – de se retirer, pour une durée indéterminée, de la saison de Supercross 2022 et ne sera pas présent à Detroit ce week-end.

Ken Roczen fait face aux effets du virus d’Epstein-Barr depuis qu’il s’est remis de ses graves blessures de 2017 & 2018, virus qui l’avait forcé à rester sur la touche pendant toute la série de Motocross US en 2020. Encore gêné par un nouveau virus fin 2021, Ken Roczen a tout de même été en mesure de remporter la première épreuve de la saison 2022; contre toute attente.

Malheureusement, ce dernier avoue ne pas se sentir au mieux, et son état s’est aggravé après avoir contracté le Covid-19 après l’épreuve de San Diego. Le pilote Allemand n’a pas été en mesure de mettre ses problèmes de santé derrière et, plutôt que de s’enfermer plus longtemps dans une spirale descendante – aussi bien mentale que physique – Ken Roczen a décidé d’arrêter sa saison 2022 jusqu’à nouvel ordre. Le pilote Honda HRC utilisera ce temps à bon escient, notamment en cherchant – avec des spécialistes Américains et Européens – les causes de ses récents problèmes.

Ken Roczen: “Le soutien de Honda est sans égal. Je ne pourrais pas être plus reconnaissant de la façon dont nous travaillons et prenons ces décisions ensemble, même quand elles sont vraiment difficiles. Je leur dois un championnat, et c’est toujours mon objectif pour l’avenir.”

Brandon Wilson – Manager des sports chez American Honda: “Je suis triste de voir Ken dans cette situation. Il a prouvé à Anaheim 1 qu’il avait toujours la vitesse pour concurrencer n’importe qui, mais les contraintes de ce sport sont telles que s’attendre à performer avec un désavantage n’est pas réaliste. Ken a tellement de cœur et veut être présent en piste, mais ce n’est pas dans l’intérêt de toutes les personnes impliquées. La santé passe avant tout, et nous savons que prendre du repos l’a aidé dans le passé. Ken fait partie de la famille Honda, et je suis heureux qu’il prenne des mesures pour améliorer sa situation. Tout le monde est derrière lui alors qu’il travaille pour revenir au niveau où nous savons tous qu’il mérite d’être.”


Retour