USA

Ken Roczen renoue avec la victoire à Indianapolis


L’émotion était grande, tant pour Ken Roczen, pour son équipe que pour ses fans au terme de la finale 450 d’Indianapolis. Plus d’un an après son dernier succès – et suite à un changement d’équipe pour le moins discuté – le pilote Allemand a remporté sa première finale depuis Anaheim 1, en Janvier 2022. Depuis 2016, Suzuki n’avait plus remporté une finale en Supercross et à l’époque, c’était également Ken Roczen qui avait fait les affaires de la marque Japonaise.

Déjà à l’aise lors des essais, auteur d’une bonne manche qualificative, le pilote HEP Suzuki signera le holeshot lors de la finale et mènera tous les tours, en dépit de la pression appliquée par Chase Sexton en début de course, puis de celle appliquée par Justin Barcia par la suite.

Ken Roczen a tenu bon jusqu’au bout

Dans les premiers tours, c’est Chase Sexton qui sera présent dans l’aspiration du pilote Suzuki mais, sur on on-off dans le 7ème tour, l’officiel Honda HRC commet une erreur, chute, et repart en 12ème position. Cooper Webb en profitera pour prendre la seconde place, mais Justin Barcia – pointé 7ème au premier tour – est déjà revenu en troisième position, et trouvera l’ouverture sur l’officiel KTM dans le 11ème tour. Roczen, Barcia, Webb, le trio se tient en moins de 5 secondes à la mi-course lors de cette finale alors qu’Eli Tomac, en difficulté tout ce samedi, survit après un mauvais départ qui le verra compléter le premier tour en 11ème position.

De nombreux retardataires, un terrain défoncé, une issue incertaine. Ken Roczen verra Justin Barcia se rapprocher dangereusement dans les derniers tours, mais l’Allemand tiendra bon et s’imposera devant l’officiel GasGas, qui ne manquera pas de venir féliciter son concurrent au terme d’une belle finale. Cooper Webb – 3ème – s’empare de la plaque rouge de leader du championnat après la 8ème place d’Eli Tomac à Indianapolis, qui termine derrière Anderson, Cianciarulo & Craig. Justin Hill et Chase Sexton complètent le top 10 de cette 9ème épreuve.

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

Eli Tomac roulait sur des œufs, et n’a pas tenté le diable

Meilleure pub de l’année pour Suzuki, Ken Roczen s’affichera avec un kick en main sur le podium pour son speech post-victoire, sourire en coin. “Une course incroyable, je n’arrive pas à y croire. J’ai dû attaquer jusqu’à la fin, le tracé était détruit, Justin revenait sur moi et je me suis fait gêner par quelques retardataires. À chaque tour je me disais “allez, encore un à boucler”. Je dois remercier mon équipe qui se donne à fond, et moi aussi, et ça se voit”

Du changement en tête de classement. Solide depuis le début de saison, Cooper Webb s’est emparé de la plaque rouge de leader du championnat à Indy pour un point d’avance sur Eli Tomac. Chase Sexton compte maintenant 13 points de retard sur la tête de course alors que Jason Anderson, Ken Roczen, Justin Barcia et Aaron Plessinger ne sont plus séparés qu’en 12 points de la 4ème à la 7ème place. Vivement Detroit, samedi prochain.

Ken Roczen renoue avec la victoire à Indianapolis

Retour