Kevin Strijbos tire sa révérence

Kevin Strijbos tire sa révérence

Antonio Cairoli ne sera pas le seul trentenaire à quitter le paddock du mondial MXGP au terme de la saison 2021. Le vétéran Italien sera imité par un vétéran Belge, Kevin Strijbos; une page se tourne. Aîné d’Antonio Cairoli (de 41 jours), Kevin Strijbos s’apprête à tirer un trait sur 21 années au plus haut niveau, dont 18 en catégorie reine; il disputera en effet son dernier grand prix à Mantova ce mercredi et clôturera non seulement sa saison 2021, mais sa carrière en mondial MXGP.

En deux saisons, ce ne sont pas moins de 5 grands noms du sport qui auront déposé les gants: Gautier Paulin, Clément Desalle, Tanel Leok, Antonio Cairoli et Kevin Strijbos.

Kevin Strijbos à Arco Di Trento

Arrivé sur le mondial MXGP (MX1) en 2004 à l’âge de 18 ans, Kevin Strijbos s’est hissé sur son premier podium de journée dès sa 5ème course dans la catégorie, en terminant second du GP du Benelux derrière Stefan Everts, et devant Mickael Pichon. Cette même année, il remportait le Motocross des Nations aux côtés de Stefan Everts et Steve Ramon. Il remportera son premier GP en République-Tchèque l’année suivante (2005) devant Everts et Coppins.

En 2007, Kevin Strijbos remportait le GP du Portugal, de République-Tchèque, d’Irlande et des Pays-Bas avant de terminer vice-champion du monde MX1, tout comme en 2006 (derrière Everts en 2006, puis Ramon en 2007). La 6ème, et dernière victoire d’épreuve de Strijbos viendra 9 ans plus tard, en 2016, lors du GP de Belgique; Kevin Strijbos créait la surprise et devançait Max Nagl et Antonio Cairoli dans le sable de Lommel.

Troisième du championnat du monde MXGP en 2014, Kevin Strijbos n’a plus intégré le top 10 final d’un championnat du monde depuis, mais parvenait à monter sur la seconde marche du podium des Nations d’Assen en 2019 avec Jeremy Van Horebeek et Jago Geerts. Lors de cette même année 2019, Kevin Strijbos – 34 ans – parvenait encore à intégrer le top 10 du mondial MXGP à deux reprises, en Suède et en Turquie. Pilote privé au guidon d’une Suzuki en 2020, Kevin Strijbos s’était blessé au dos et fait opérer d’une hanche, il n’avait participé qu’aux deux premiers GP de la saison.

Dans l’enfer d’Assen avec Kevin Strijbos

Signé par l’équipe Gebben Van Venrooy pour disputer la saison 2021, Kevin Strijbos avait fait part de son envie de jeter l’éponge après l’Espagne, mais le gaillard Belge avait tenu bon. Strijbos pointe actuellement 21ème du provisoire MXGP et intégrait un top 10 de manche (9e) en Turquie.

Toujours passionné par le sport, Kevin Strijbos s’avoue usé physiquement et mentalement, et ce dernier a décidé de tourner la page car les résultats ne sont désormais plus présents. « Si je dois continuer comme ça, ce ne sera plus fun pour moi » a confié Kévin Strijbos au micro de Playsports, « Je sais que je peux faire mieux que ça, que je suis meilleur que ça, mais ça ne fonctionne plus. Je préférerais aussi finir dans le top 10 lors de mes derniers GP, mais il n’y a plus cette combativité en moi.J’attends toujours avec impatience les entraînements et les compétitions. Mais au bout de 2 tours, je vois que c’est terminé. »

Un dernier GP à Mantova et puis s’en va. Bon vent, Kévin.

Si vous étiez à Crisolles à l’intersaison, vous avez pu voir Kevin Strijbos à l’oeuvre. Il terminait second derrière Jeremy Seewer, et devant Maxime Renaux

Médias