L’équipe Ghidinelli sur Fantic en 2022

L’équipe Ghidinelli sur Fantic en 2022

Serait-ce le nouveau départ dont l’équipe Ghidinelli a tant besoin après une saison 2021 controversée ?

La structure Italienne, engagée en championnats Italiens et sur l’Europe, a fait parler d’elle cette saison. En plus d’avoir signé de très bons résultats sur ses championnats nationaux, le team Ghidinelli s’est – à son insu – retrouvé sous le feu des projecteurs suite au départ de tous ses pilotes en début de saison: au bout de deux épreuves les trois pilotes engagés en EMX 250 – Tim Edberg, Oriol Oliver & Pietro Razzini – ont tous quitté le navire.

La structure Ghidinelli avait trois pilotes engagés en EMX250 en début de saison

En 2022, Ghidinelli délaissera Yamaha pour rouler sous les couleurs de Fantic; un changement qui – finalement – n’en est pas vraiment un. Après 7 saisons à évoluer sur des machines Japonaises, l’équipe Ghidinelli évoluera désormais sur des machines dites Italiennes, alors que Fantic continue activement le développement de ses modèles 4 temps.

La structure Ghidinelli sera toujours présente en championnats Italiens (MX Prestige, et International d’Italie) en plus du championnat d’Europe 250; son engagement en mondial n’est pas exclu. Pour l’instant, plus aucun pilote Ghidinelli n’évolue sur le championnat d’Europe alors que l’entraîneur, David Philippaerts, a prévu de faire quelques piges en mondial en Italie d’ici la fin de saison; l’ex-champion du monde devait faire quelques piges en MXGP cette saison – à commençer par l’Allemagne et la France – mais avec les récents changements de calendrier, les plans ont été changé: les 5 dernières épreuves de la saison se déroulent désormais en Italie; plutôt pratique.

La marque Fantic est déjà bien représentée en EMX avec l’équipe Maddii Racing

Cette saison, la marque Fantic est présente en EMX125 et 250 avec l’équipe Maddii Factory Fantic, et cette dernière fait des merveilles en menant l’Europe 250 avec Nicholas Lapucci. Hakon Osterhagen avait également décroché la plaque rouge de leader du championnat EMX125 après un gros début de saison, mais le jeune pilote Norvégien s’était blessé pendant le break.

Maximilian Spies (13e de l’EMX250), Federico Tuanoi (18e de l’EMX250) évoluent également sur des Fantic cette saison, toujours pour l’équipe Maddii Factory Racing. Le Français Alexis Fueri a hérité du guidon d’Osterhagen pour terminer la saison sur l’Europe 125, et vient d’effectuer ses deux premières épreuves pour l’équipe en Allemagne (6e) et en France (18e).

Médias