Interviews

Romain Febvre “J’ai vraiment fait une bonne préparation”

Via Kawasaki Racing

Romain Febvre a participé à ses deux premières courses d’intersaison à Riola Sardo & Mantova. Le pilote Français prendra prochainement la direction de Sommières, puis de Hawkstone, pour peaufiner sa préparation avant de s’envoler pour le GP d’Argentine. Romain et l’équipe Kawasaki Racing Team entament leur cinquième saison ensemble en 2024. Objectif: partir à la conquête du tout premier titre de champion du monde MXGP du constructeur …

Romain, tu dois te sentir à la maison en vert, alors que tu entames ta cinquième saison avec le team Kawasaki ?

Oui, c’est clair … et tout se passe très bien. Cet hiver, on a seulement dû se concentrer sur quelques ajustements mineurs à faire avec la moto, donc c’était bien plus simple que l’année passée où – là – il fallait comprendre et apprendre d’une toute nouvelle moto. Évidemment, travailler avec le même groupe de personnes depuis plusieurs années facilite aussi les choses.

L’an dernier, tu as passé beaucoup de temps à faire du testing. Tu as pu te concentrer un peu plus sur l’entraînement et sur la préparation physique cet hiver ?

J’ai vraiment fait une bonne préparation d’intersaison et, même si je n’ai pas encore atteint le sommet de ma forme car la saison sera longue, je suis très content de ma condition physique à l’heure actuelle. On n’a pas eu besoin de passer trop de temps à faire du testing cette fois-ci car on connaissait déjà la moto mais qui dit nouvelle année, dit nouvelles pièces à essayer. Il faut toujours qu’on soit à jour sur le développement de la moto car le niveau est très relevé en mondial MXGP. La plus grosse nouveauté pour cette année, c’est qu’on utilise désormais le châssis d’origine. On a commencé le testing dès la fin de la saison dernière, et on a rapidement trouvé de très bons réglages.

Développer une moto, la mettre au point, c’est un aspect de ton travail qui te plaît ?

C’est toujours une bonne chose que de participer au développement d’une nouvelle moto, car ça nous permet de pouvoir demander exactement ce que l’on veut. Évidemment, il faut parfois du temps pour que les nouvelles pièces arrivent, et il faut donc parfois adapter son style à la moto, mais le résultat final était très satisfaisant. L’année dernière, j’ai parfois cherché des solutions pour améliorer la moto; c’était une bonne expérience et c’est vraiment top de voir que le nouveau châssis me convient parfaitement cette saison, surtout dans le sable. Je suis très satisfait de la moto.

Tu as réalisé l’une de tes meilleures saisons en 2023; tu dois être confiant à l’approche de la nouvelle campagne ?

Oui. Comme toujours, il est très important de ne pas se blesser pendant la saison. L’année dernière, j’ai subi une commotion cérébrale en Espagne et j’ai dû louper ce Grand Prix, mais à part cela, je n’ai pas contracté d’autres blessures. C’est très important parce que ça te permet de progresser d’une course à l’autre, et il faut rester régulier. Ne pas se blesser, ça veut dire garder le rythme, pouvoir s’entraîner physiquement et, course après course, de pouvoir améliorer ses résultats. C’est ce que j’ai fait l’année dernière ; j’avais la vitesse et j’ai fait une très bonne saison. Désormais, tout est en place pour effectuer un nouveau très bon mandat.

Romain Febvre “J’ai vraiment fait une bonne préparation”

Retour