Thomas Kjer Olsen remporte la superfinale à Alghero

Thomas Kjer Olsen remporte la superfinale à Alghero

Romain Febvre n’est pas passé bien loin d’une nouvelle victoire en Superfinale sur l’international d’Italie ce weekend, mais c’était sans compter sur l’excellente forme de Thomas Kjer Olsen qui viendra contrecarrer les plans du Français – une nouvelle fois victime de douleurs aux avants bras – dans les dernières minutes de course.

Lors de la manche 250 d’Alghero, c’est Nicholas Lapucci qui signe le holeshot et voit ses principaux adversaires au tapis dans le premier virage; Geerts, Guadagnini, Forato, Sydow, Horgmo, Sandner & co au sol, le pilote Fantic s’envole rapidement en tête de course et signe une victoire imparable.

Derrière le pilote Italien, on retrouve le nouvel arrivant au sein de l’équipe Hutten Metaal Yamaha Andréa Bonacorsi; le champion d’Europe 125 millésime 2020 prend ses marques sur la 250 avec un beau podium de manche en Italie en contenant les attaques d’Alberto Forato et Tim Edberg. C’est le pilote Suédois qui monte sur la troisième marche du podium malgré une chute en début de course. Alberto Forato terminera finalement 4ème de cette première manche devant Mattia Guadagnini et Jago Geerts.

Jeremy Sydow qui fait ses débuts sur la machine préparée par l’équipe Hutten Metaal Yamaha sera contraint à l’abandon lors de cette manche, tout comme Michael Sandner.

Lors de la manche 450, Glenn Coldenhoff n’a laissé que des miettes à ses adversaires en signant son premier succès en bleu. Thomas Kjer Olsen signe un nouveau podium en Italie en terminant à quelques seconds du pilote Néerlandais. Ben Watson déposera Ivo Monticelli dans les dernières minutes de course pour s’adjuger la troisième place de la manche devant l’Italien et son coéquipier chez Kawasaki KRT, Romain Febvre.

Jeremy Van Horebeek termine 6ème devant Alvin Ostlund et Alessandro Lupino; Jimmy Clochet est de son côté contraint à l’abandon.

Jeremy Seewer et Jorge Prado annoncés présents, et finalement absents, le plateau 450 à Alghero n’était que l’ombre de lui-même pour une épreuve d’un l’international Italien; dommage.

 

Lors de la superfinale, on retrouve un nouveau carnage en bout de ligne droite de départ. Mattia Guadagnini, Nicholas Lapucci, Alessandro Lupino & Jago Geerts se tamponnent dans le premier virage alors que Ben Watson reste bloqué dans la grille.

Romain Febvre évite les ennuis et s’empare des commandes de la course dans les premiers mètres; le pilote Kawasaki KRT prendra rapidement ses aises, et de l’air, en devançant Glenn Coldenhoff. À 5 minutes de la fin du temps réglementaire, le pilote Français se retrouve sous la menace du pilote Yamaha revenu au contact, mais c’est finalement Thomas Kjer Olsen qui fera la jonction sur le pilote Néerlandais avant de s’attaquer à Romain Febvre qui ressent une nouvelle fois les effets du arm-pump.

Le pilote Danois trouvera l’ouverture sur le Français pour signer son premier succès au guidon de la 450 Husqvarna alors que Glenn Coldenhoff se voit décroché par le duo de tête dans les derniers tours.

Jeremy Van Horebeek continue de placer la Beta aux avant-postes et s’adjuge une belle 4ème place en superfinale, bien que 37 secondes derrière Thomas Kjer Olsen. C’est l’Allemand Tom Koch qui complète le top 5 de cette seconde superfinale Italienne.

On retrouve Alvin Ostlund, Ben Watson, Alessandro Lupino, Kevin Horgmo (1er pilote MX2) et Jago Geerts dans le top 10.

Andrea Bonacorsi, Mattia Guadagnini et Nicholas Lapucci termineront respectivement 11ème, 12ème et 13ème de cette ultime manche à Alghero.

Médias