Vince Friese “ça craint d’être dans cette situation”

Vince Friese “ça craint d’être dans cette situation”

Un Justin Barcia au sol qui emmène Eli Tomac dans sa mésaventure après avoir percuté Vince Friese dans les dernières minutes de course à Indianapolis 3; l’image forte de cette sixième épreuve de la saison de Supercross US. Sous le feu des projecteurs et pas franchement épargné par les critiques depuis l’incident, Vince Friese est venu donner sa version des faits lors du dernier PulpMx Show de Steve Matthes après Indianapolis 3. C’est la deuxième fois cette saison qu’un pilote retardataire vient jouer les trouble-fêtes lors des derniers tours d’une finale 450.

Vince Friese – PulpMX #454

“Je ne savais pas que Justin était juste derrière moi quand l’incident est survenu. Je me suis poussé pour laisser passer Ken Roczen et Cooper Webb, je pense avoir fait le nécessaire pour ne pas me mettre sur leur route, et j’ai repris ma trace après les whoops. Devant moi, il y avait Adam Enticknap qui avait deux tours de retard sur les leaders, et à qui j’allais moi-même mettre un tour. Je pensais à le doubler pour continuer ma course, mais il est resté dans son rythme à l’approche du triple où ça s’est passé. Je savais qu’Adam ne pouvait pas faire grand-chose sur ce triple à part tenir sa trace, passer le saut, prendre le virage pour arriver sur l’enchaînement suivant avant de se retourner pour voir exactement ce qu’il se passait derrière; c’était pareil pour moi. Je pense qu’Adam a fait ce qu’il fallait, il a pris l’enchaînement dans la trace principale, je l’ai suivi et Justin Barcia a essayé de me doubler à un endroit où il n’y avait pas de place. Je ne savais pas qu’il était là, j’ai sauté le double avant ce fameux triple et d’un coup, il m’a percuté par derrière. J’ai pris cette ligne toute la soirée, j’ai changé une ou deux fois pour essayer d’aller un peu plus à droite et j’ai bien failli chuter sur le triple. Les ornières étaient profondes et Malcolm est tombé en heat à cet endroit-là lors de la manche qualificative. Quand j’ai compris, j’étais là “Eh m*rde”. Je savais que pour que quelqu’un me rattrape aussi vite sur le double, ce devait être quelqu’un qui roulait fort. Moi, j’étais dans une bonne position, je faisais une course correcte, je m’étais battu avec Brayton pendant presque toute la finale et j’étais satisfait à l’idée de finir 11ème ou 12ème mais cet incident à plus ou moins mis un terme ma course. Je savais que je n’avais rien fait de mal mais l’un des leaders m’avait percuté et était tombé. […] Ça craint d’être dans cette situation, d’être ce gars-là, mais je ne pense pas avoir fait quoi que ce soit de mal. Justin a paniqué et m’est rentré dedans.”

La chute de Justin Barcia & Eli Tomac à Indianapolis 3

Médias