MXGP & Europe

Amandine Verstappen dit stop au mondial féminin


Amandine Verstappen a pris la difficile décision de mettre un terme à sa présence en mondial féminin. Présente à Villars-sous-Ecot ce week-end, épreuve lors de laquelle la pilote Belge ramènera une 8ème place de week-end après avoir signé un 9-8 en manches, Amandine s’est saisi des réseaux sociaux pour annoncer son retrait du championnat WMX après plus de 8 années de présence dans la catégorie.

Voilà une nouvelle dont on se serait passé. Après trois années en vert avec l’équipe Bud Racing Kawasaki, Amandine Verstappen avait signé pour l’équipe New Bike Sète de Philippe Menichetti à l’intersaison 2022/2023 pour se relancer sur le mondial en bleu, couleur avec laquelle la pilote Belge avait remporté son tout premier Grand Prix en 2019. Malheureusement, le début de saison 2023 ne se passera pas comme prévu pour Amandine. Si elle avait signé une belle sixième place en première manche à Riola Sardo, elle sera contrainte à l’abandon dans le deuxième débat. Même scénario deux semaines plus tard, en Suisse. Dixième de la première manche, la pilote Yamaha devra abandonner la seconde manche. Le mal au championnat était déjà fait.

Amandine a remporté l’ouverture du France féminin à Geugnon @Marie_Rlle

Amandine ne prendra pas la direction de l’Espagne pour le troisième grand prix de la saison et, au lieu de faire un déplacement couteux, cette dernière décidera de s’aligner sur l’Elite MX2 à Bitche. Elle deviendra la première féminine à parvenir à intégrer les points parmi les garçons dans la catégorie.

Ce week-end, Amandine Verstappen a participé à la quatrième épreuve de la mondial féminin; elle ramènera son meilleur résultat de la saison avec une 8ème place. La pilote Belge – qui a perdu son contrat ADEPS et s’est vu dans l’obligation de trouver un travail – a dû faire le choix de renoncer au mondial. Elle s’est expliquée dans un post sur les réseaux sociaux.

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

Amandine Verstappen: “Je suis pas pour afficher ma vie sur les réseaux sociaux mais je me dois d’être réaliste. C’était ma dernière saison en championnat du monde et mon dernier GP à Villars à moins d’avoir un miracle. C’est une décision qui me brise le cœur et qui est très dure mais ce n’est pas possible de travailler, de s’entraîner physiquement et de rouler à moto à la même cadence que les top pilotes et si c’est pour terminer 10eme à chaque fois, 0 motivation à continuer. J’ai malheureusement perdu mon contrat à l’adeps en début d’année car je n’ai pas réussi à intégrer le top 3 mondial en 2022 (6e). C’était impossible pour moi de rester au chômage j’ai donc dû trouver un travail et je le ressens beaucoup sur ma moto et je n’arrive plus à m’entraîner physiquement. Malgré que j’ai un team extraordinaire derrière moi et quelques sponsors personnels, je ne saurais plus être compétitive à haut niveau avec ma situation actuelle.”

Si le chapitre mondial féminin se referme – “à moins d’avoir un miracle”- Amandine Verstappen n’arrête pas sa carrière en Motocross pour autant. En tête du championnat de France féminin, la pilote New Bike Sete Yamaha défendra sa couronne cette saison, et tentera d’ajouter un cinquième titre (consécutif) de championne de France à son palmarès.

Amandine Verstappen dit stop au mondial féminin

Retour