Cameron McAdoo “Je tiens à m’excuser”

Cameron McAdoo “Je tiens à m’excuser”

Après Dean Wilson et Vince Friese, certains voudraient jeter la pierre à Cameron McAdoo après la finale 250 d’Orlando 2, et iraient même jusqu’à réclamer la disqualification de ce dernier.

Ce samedi, le pilote Kawasaki Pro Circuit a percuté un membre de l’équipe médicale Alpinestars lors du premier tour de la finale d’Orlando 2. Ce dernier venait en aide à Alex Martin qui avait lourdement chuté dans le premier tour; le pilote Manluk / Rock River / Merge Racing Yamaha s’est également fait percuter dans l’action avant de se faire évacuer de la piste suite à la sortie du drapeau rouge. Cameron McAdoo a tenu a s’exprimer et surtout, à s’excuser en reconnaissant sa part de responsabilité dans l’incident; mais Cameron McAdoo est-il le seul responsable ?

Cameron McAdoo: “Super content d’être de retour en piste à Orlando, et surtout d’avoir de nouveau des spectateurs présents dans les gradins. Ceci étant dit, je voulais reconnaître ma part de responsabilité dans l’incident avec un médecin lors de la chute d’un pilote. J’ai horreur de voir un pilote à terre, et je ne veux pas me retrouver dans ce genre de situation mais j’étais en train de suivre le leader de la course, engagé pour prendre l’extérieur dans le virage où il y avait Alex, mais malheureusement dès que Justin est passé, le médecin s’est engagé pour aller aider Alex au plus vite. Je suis entièrement responsable de ce qui est arrivé, j’aurai dû savoir où il allait; il faisait de son mieux pour aller aider Alex le plus rapidement possible. Je tiens à m’excuser auprès d’Alex et auprès du médecin que j’ai percuté. Je voulais juste que vous sachiez que je respecte toujours les drapeaux, les médecins, le personnel, les pilotes à terre, je ne souhaite pas mettre qui que ce soit en danger; je ne suis pas la pour ça. C’était une situation bien malheureuse et je voulais vous faire savoir que je prenais ma part de responsabilité pour ce qui s’est passé avant d’aller de l’avant. Je suis content de savoir qu’Alex va bien, et le médecin également. Merci pour le soutien, on se voit à Daytona d’ici deux semaines.”

La situation rencontrée à Orlando 2 est tout de même bien particulière et à replacer dans le contexte.

Au regard de l’incident, on note la présence d’un ballot Dunlop placé par un commissaire de piste à l’intérieur du virage dans lequel se trouve Alex Martin, ballot qui oblige tous les pilotes présents à le contourner par la gauche et à s’engouffrer dans le virage suivant depuis l’extérieur. Sur les 9 pilotes qui suivent Justin Cooper à ce moment précis de la finale, 8 prennent la même trajectoire que le pilote Star Racing Yamaha, dont Cameron McAdoo; un seul pilote recoupera à l’intérieur du virage. On se dit alors que l’incident aurait pu être évité en plaçant ce même ballot Dunlop sur l’extérieur afin de forcer tous les pilotes à recouper le virage depuis l’intérieur.

On note également que le membre de l’équipe médicale traverse la piste en tournant le dos à la dizaine de pilotes qui arrivent sur les lieux de la chute. Si Justin Cooper parvient – in extremis – à l’éviter en passant entre ce dernier et Alex Martin, Cameron McAdoo ne peut que sauter sur les freins pour tenter d’éviter la collision, en vain. Une demi-seconde plus tard, et c’est Hunter Lawrence qui venait faire tampon, une autre demi-seconde, et c’était Jace Owen ou Seth Hammaker qui percutait les deux hommes.

Ce samedi soir, et malgré l’incident d’Orlando, Cameron McAdoo a signé son meilleur résultat de carrière en terminant second de la finale 250. De son côté, Alex Martin repart d’Orlando avec une grosse commotion cérébrale; ça aurait pu être pire.

Médias