Dylan Ferrandis “Essayer de garder la plaque rouge”

Dylan Ferrandis “Essayer de garder la plaque rouge”

Dylan Ferrandis repart de Fox Raceway avec la plaque rouge de leader du championnat de Motocross US, catégorie reine. Auteur d’un podium en Supercross pour sa première saison en 450, le pilote Français nous a régalé ce weekend en allant s’imposer face aux plus gros bonnets de la catégorie. Une plaque rouge et une confiance au beau fixe, place à la seconde épreuve du championnat ce weekend à Thunder Valley.

Dylan Ferrandis – en conférence de presse: “Je ne m’y attendais pas. Je n’aurai jamais pensé quitter le circuit avec la plaque rouge de leader du championnat en me réveillant ce matin. C’était plutôt une surprise, mais en même temps on a fait le job après le Supercross. On a passé beaucoup de temps à travailler sur la moto, comme en dehors. J’ai tout donné aujourd’hui et ça a bien marché pour moi. Gagner la première épreuve, en tant que rookie, c’est génial. J’ai pris un bon départ en première manche et ç’a ma bien aidé, mais j’ai pris un mauvais départ en seconde manche et j’ai dû revenir et doubler les pilotes. J’ai doublé des gars très forts toute la journée, et j’en suis très fier. Désormais, je mène le championnat, je suis dans une position différente. Je vais avoir la plaque rouge la semaine prochaine, ce sera quelque chose à gérer. J’ai déjà été dans cette position la saison dernière; je vais tout donner, et on verra ce qu’il adviendra. 

Cette victoire, je pense que c’était un gros soulagement pour toutes les personnes chez Yamaha. Ils cherchent cette victoire depuis longtemps, et la leur rapporter lors de la première épreuve, c’était important. Je pense que tout le monde s’est senti soulagé “Okay, on a gagné, et on est de retour sur la plus haute marche”. Je suis vraiment très exigeant avec mon équipe, pour avoir la meilleure moto, en faire toujours plus, tester encore et toujours et faire des longues journées à l’entraînement. Je pense que j’ai été très exigeant ces 4 dernières semaines, et peut-être même ces 5 dernières saisons. Je pense que c’était un grand soulagement qu’ils puissent voir que tout le travail et les heures passées à tester ont finalement porté leurs fruits. […]

Maintenant que j’ai la plaque rouge, rien ne change, c’est toujours la même chose. Sur la deuxième épreuve, je vais faire de mon mieux et je ferai le bilan à l’issue du weekend. Ce championnat est relevé, avec beaucoup d’anciens champions dans les cinq, dix ou douze premiers. Dans le top 12 ! Tout peut arriver. Il sera normal pour de nombreux pilotes de connaître une mauvaise journée et de ne pas finir sur le podium. On verra, je vais essayer de faire de mon mieux,  et essayer de garder la plaque rouge; c’est certain.

En ce qui concerne mon podium en Supercross, j’étais juste … au bon endroit, au bon moment.  Le tracé était vraiment différent ce soir-là et j’ai trouvé un moyen de bien rouler à Houston 2. J’ai signé ce podium, et ensuite, j’ai vraiment eu l’impression que mes réglages moto étaient le plus gros du problème. Pour l’outdoor, on a eu plus de temps pour se préparer, plus de temps pour préparer la moto.  On l’a prouvé en faisant monter deux Yamaha sur le podium. Je pense qu’il y a eu certaines circonstances et un peu de chance à Houston. Aujourd’hui, c’était différent – j’ai signé un podium dans les deux manches, à la place d’une fois en Supercross. J’ai déjà fait mes preuves à deux reprises. Je vais tout donner chaque weekend. Si ça ne se reproduit pas, c’est compréhensible … Le plateau est tellement relevé, personne ne peut être sur le podium chaque weekend. […]

Je ne savais pas que Chase Sexton était si proche en fin de première manche. J’essayais de gérer mon écart. Je savais qu’il était entre 3 et 4 secondes derrière. J’ai fait quelques erreurs en doublant les retardataires dans le dernier tour et j’ai perdu du temps. Sur la dernière ligne droite avant l’arrivée, j’ai vu qu’il était là et j’ai été un peu surpris. J’ai vraiment perdu beaucoup de temps dans le dernier tour avec les pilotes retardataires, en plus d’erreurs et de mauvaises trajectoires. C’était de ma faute, en quelque sorte. J’ai été très surpris, et je ne voulais pas perdre cette manche. J’étais même un peu déçu de le voir finir si près de moi, si je n’avais pas gagné, j’aurai été très énervé, c’est clair.”

Médias