Jeffrey Herlings “je ne suis toujours pas au niveau que j’étais en 2018”

Jeffrey Herlings “je ne suis toujours pas au niveau que j’étais en 2018”

Ce n’est pas sur la première, mais sur la seconde marche du podium que Jeffrey Herlings a terminé lors du grand prix de Russie le weekend dernier en marge de l’ouverture de la saison 2021. L’épreuve d’Orlyonok marquait le premier GP du pilote Néerlandais depuis le 6 septembre 2020 et sa blessure à la nuque qui avait mis fin à sa saison 2020 alors que ce dernier menait le championnat MXGP.

À l’intersaison, Jeffrey Herlings s’est imposé sur des courses de préparation en Angleterre et en France, mais s’est contenté d’un 4-2 à Orlyonok après une petite chute alors qu’il menait la seconde manche avant de se faire facilement déborder par le tenant du titre, et vainqueur du grand prix, Tim Gajser.

“Je n’étais ni bon, ni mauvais. C’était un grand prix plutôt moyen pour moi, mais si l’on considère que je n’ai pas roulé depuis environ neuf mois, je me  dois d’être assez satisfait de cette deuxième place” avouait Jeffrey Herlings après la Russie. “Tim était trop rapide et je n’avais rien pour le contrer ce jour-là”

Le jeune homme de 26 ans, qui a signé une prolongation de contrat de trois ans avec l’équipe Red Bull KTM en 2020, insiste sur le fait que son objectif reste la régularité en 2021. En 2018, Jeffrey Herlings a été auteur de la saison la plus dominée de ces dernières années en remportant 17 des 19 épreuves de la saison – et terminant second quand il ne gagnait pas – mais deux blessures au pied et sa lourde chute survenue l’année passée en Italie l’ont depuis écarté d’un nouveau titre mondial. En 2021, Jeffrey Herlings veut mettre un terme à cette irrégularité qui oscille entre les deux extrêmes.

Pour le meilleur et pour le pire.

“Il faut retrouver une routine. Ce n’est pas seulement l’année dernière que j’ai manqué, mais aussi celle d’avant. J’ai fait 5 GP en 2019 et seulement 6 en 2020 ou quelque chose comme ça. Je pense que beaucoup de gens oublient cela. Ils voient juste que Tim a été très rapide en Russie, et que Jeffrey n’était pas dans le coup, mais je sais d’où je reviens. J’étais à deux doigts de boire des milkshakes pour le reste de ma vie en septembre. J’ai été beaucoup blessé, donc je suis plus que satisfait d’une 2ème place en Russie, surtout sur une piste aussi glissante et étroite. Étant si loin de chez moi, j’étais content de ce résultat et je n’allais pas prendre de gros risques.”

Pendant sa longue période de convalescence observée la saison passée, Jeffrey Herlings a eu le temps de se faire retirer une partie du matériel médical présent dans son pied pour soigner les fractures survenues en 2019; matériel qui avait causé des problèmes à Jeffrey pendant la saison 2020, et indirectement causé sa chute à Faenza. Jeffrey Herlings assure désormais être au point physiquement.

“Je suis plus ou moins en bonne santé. Mon pied ne récupèrera jamais à 100% mais c’est déjà bien mieux qu’en 2019; donc c’est une grosse amélioration.  Aujourd’hui, je ne suis toujours pas au niveau que j’étais en 2018, mais ça m’aide vraiment de ne pas avoir mal au pied tous les jours.”

Via Adam Wheeler, adapté par dailymotocross.fr

Médias