Interviews

Jordon Smith “Cette victoire représente beaucoup pour moi”


Depuis sa signature chez Star Racing Yamaha en 2023, Jordon Smith renaît de ses cendres. Quatrième du championnat de Supercross 250 sur la côte Ouest l’an dernier, Jordon s’est imposé dans la boue de San Francisco ce samedi; il n’avait plus remporté la moindre épreuve depuis 2018 et alors qu’il évoluait encore pour le compte de l’équipe Troy Lee Designs KTM. Une victoire importante pour la confiance mais aussi pour le championnat; le garçon s’empare de la plaque rouge et peut de nouveau rêver d’un titre qui n’a cessé de lui échapper ces dernières années. Jordon compte 5 points d’avance sur Levi Kitchen avant San Diego, tout reste encore à faire. Micro.

Jordon, c’est ta première victoire depuis longtemps, 2018 et le Supercross de Daytona. Ça représente quoi d’être de retour sur la plus haute marche du podium ?

Cette victoire représente beaucoup pour moi. Ça fait vraiment très longtemps. Après ma victoire de 2018, je me disais que j’étais en bonne route pour aller gagner un titre, que j’étais sur la pente ascendante de ma carrière. Les choses ont changé en 2019. En 2019, 2020 & 2021, j’ai dû faire 10 courses en l’espace trois saisons, j’ai à peine eu le temps de m’entraîner. À certains moments, je me demandais même si j’allais continuer à faire de la moto. Alors, remonter sur la plus haute marche du podium et gagner dans ces conditions, c’est incroyable.C’était une finale très difficile. Le but, c’était de survivre. C’était vraiment top de pouvoir prendre un bon départ, de signer le holeshot. Après ça, il fallait juste tenter de rester sur ses roues.

Tu avais une bonne avance, presque 20 secondes à un moment. Tu savais que tu avais autant d’avance ? On a vu Levi finir dans ta roue arrière, cette baisse de rythme en fin de manche, c’était voulu ?

C’était franchement compliqué pour moi de voir mon panneauteur. Au bout de deux ou trois tours, je ne voyais plus personne derrière moi dans la ligne droite, donc je savais que j’avais une avance plutôt correcte. J’essayais d’attaquer autant que possible, tout en restant le plus intelligent possible, aussi longtemps que possible. À un moment, je me suis enfoncé dans une ornière et j’ai bien failli passer par-dessus le guidon et de là, j’ai baissé de rythme; je ne sautais plus dans l’enchaînement, seulement les sauts que j’étais certain de pouvoir passer sereinement. Je pouvais voir Levi derrière moi, mais je ne savais pas s’il était second ou s’il avait un tour de retard car j’avais doublé tellement de pilotes à ce stade de la course. Finalement, j’ai fini par voir mon pitboard “+7 seconde sur le #47”, un truc du genre. Je savais alors que Levi était derrière et qu’il fallait que je fasse attention. En fin de manche, et alors que je pensais que j’avais encore une belle avance, je me suis retrouvé bloqué derrière RJ Hampshire. C’était difficile de sortir de sa trace une fois qu’on était dedans, et je me suis retrouvé bloqué dans une ornière à le suivre et j’ai entendu Levi arriver fort dans le dernier virage et je me suis dit qu’il fallait que je me bouge.

Rester sur ses roues dans ces conditions, c’est quelque chose; tu as aussi fait preuve de régularité l’an dernier. C’est un point sur lequel tu as travaillé ces dernières années ?

C’est sûr que la régularité, c’est quelque chose sur quoi j’essaie de  travailler tous les jours. On travaille aussi beaucoup sur la moto pour que ça aide au maximum. Parfois, je suis vraiment très pointilleux sur mon feeling avec l’avant de ma moto, le grip de la roue avant, tout ça. On essaie d’améliorer ces points là tous les jours. En ce qui concerne les courses dans la boue, j’ai très souvent été mauvais dans ma carrière, surtout ces dernières années. J’ai vraiment été pitoyable dans New Jersey l’an dernier, j’ai terminé 18eme. Puis il y a eu High Point pendant l’outdoor et là encore, je n’ai pas bien roulé. Quand on est arrivé ici, Bobby [Regan, propriétaire de Star Racing] m’a dit:” Jordon, je t’ai vu rouler dans la boue. Il faut que tu essaies de survivre aujourd’hui, et que tu ramènes le plus de points possible“. Je me suis dit que j’allais lui montrer qu’il avait tort, même s’il avait raison dans le fond [rires]. Je sens que je suis mieux dans ces conditions, grâce à l’entraînement. Je pense qu’être de retour sur l’outdoor la saison passée m’a aussi aidé, car c’est souvent gras et boueux en Motocross. Je n’avais pas roulé dans des ornières de ce type depuis un bail avant de revenir sur l’outdoor l’an dernier, et je pense que ça m’a aidé à m’améliorer dans ces conditions.

Jordon Smith a survécu à l’enfer de San Francisco @Yamaha Racing

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

Sur le podium, tu as dit que tu avais fait des changements sur la moto, avec lesquels tu n’étais pas vraiment à l’aise. Finalement, ça a marché dans ces conditions. On peut savoir de quoi tu parlais ?

Des changements au niveau des suspensions. On a changé la fourche pendant la semaine, et même après les essais aussi, et je n’étais pas franchement à l’aise avec. On a décidé de partir sur quelque chose de moins dur, mais on était sur une fourche encore plus souple que par le passé et ça me rendait nerveux vu la profondeur des ornières, j’avais peur que l’avant s’enfonce de partout. On a aussi décidé de changer de pneu avant la manche qualificative et là encore, ça m’a rendu nerveux parce qu’après la grille, ça semblait hyper glissant. C’était comme vraiment bien tassé et glissant. Je ne savais pas si mon pneu allait bien accrocher mais finalement, ça a fonctionné. Chez Star, ils ont fait pas mal de testing dans la boue par le passé; ça a plutôt bien marché pour moi ce week-end.

Pendant cette manche, on a pu voir Shimoda et Vohland abandonner. C’est le genre d’information que tu enregistres pendant la course ? Est-ce que ça change ta façon d’aborder la finale ?

C’est sûr que pendant une course dans ces conditions, on pense à la mécanique. Sur la Yamaha, on a un embrayage à câble et il faut faire attention à la garde. Si on resserre trop, on va rouler sur l’embrayage et on va le cramer vraiment très rapidement. Il faut garder ça en tête. C’est le genre de truc à quoi on pense dans ces conditions.

Dans les derniers tours, c’était difficile de rester concentrer ? Mentalement, de n’était pas trop épuisant de devoir éviter les carnages à droite, à gauche ?

Ce n’est pas simple. Monter sur le podium à San Francisco, c’était comme décrocher une victoire. Repartir d’ici en étant toujours bien placé aux points, c’était déjà une bonne chose. Dans les derniers tours, Levi n’était plus qu’à 3 ou 4 secondes de moi. Mal prendre un enchaînement dans ces conditions, tu peux facilement perdre 4 secondes vu comment c’était boueux. Je continuais à faire des enchaînements en fin de manche, comme dans les premiers tours, tout en roulant tranquillement sur le reste de la piste. C’est clair que c’est compliqué de rester concentré jusqu’au bout. Il faut se concentrer sur ses trajectoires, surtout dans le dernier tour qui a semblé durer une éternité. Finalement, heureusement que je ne savais pas que Levi était aussi proche de moi jusqu’au tout dernier virage … [rires]

EpreuveClassementAnnéeTeam
San Francisco1er2024Star Racing Yamaha
Anaheim 12e2024Star Racing Yamaha
Salt Lake City5e2023Star Racing Yamaha
Nashville3e2023Star Racing Yamaha
East Rutherford18e2023Star Racing Yamaha
Atlanta2e2023Star Racing Yamaha
Indianapolis3e2023Star Racing Yamaha
Daytona4e2023Star Racing Yamaha
Arlington2e2023Star Racing Yamaha
Tampa15e2023Star Racing Yamaha
Houston3e2023Star Racing Yamaha
Salt Lake City11e2022Firepower Honda
Foxborough14e2022Firepower Honda
St. Louis6e2022Firepower Honda
Indy8e2022Firepower Honda
Dretroit5e2022Firepower Honda
Daytona6e2022Firepower Honda
Arlington5e2022Firepower Honda
Minneapolis13e2022Firepower Honda
Arlington 27e2021Pro Circuit Kawasaki
Arlington 122e2021Pro Circuit Kawasaki
Daytona10e2021Pro Circuit Kawasaki
Orlando 220e2021Pro Circuit Kawasaki
Daytona22e2020Pro Circuit Kawasaki
Atlanta4e2020Pro Circuit Kawasaki
Arlington 13e2020Pro Circuit Kawasaki
Tampa5e2020Pro Circuit Kawasaki
Atlanta18e2019TLD KTM
Detroit2e2019TLD KTM
Arlington4e2019TLD KTM
Minneapolis 2e2019TLD KTM
Las Vegas2e2018TLD KTM
Foxborough2e2018TLD KTM
Minneapolis3e2018TLD KTM
Indianapolis4e2018TLD KTM
St. Louis3e2018TLD KTM
Daytona1er2018TLD KTM

En route vers une victoire, 2135 jours plus tard. @Yamaha Racing

Jordon Smith “Cette victoire représente beaucoup pour moi”

Retour