Kawasaki vise le tout éléctrique d’ici 2035

Kawasaki vise le tout éléctrique d’ici 2035

Le début de la fin du thermique ? Le président de Kawasaki Motors, Hiroshi Ito, a annoncé qu’aucune des motos de la marque Japonaise ne fonctionnera à l’essence d’ici 2035.

En novembre 2020, Kawasaki Heavy Industries a annoncé que son activité serait scindée en une société distincte appelée Kawasaki Motors Limited. Suivant l’exemple de plusieurs constructeurs automobiles de renom qui ont annoncé leur intention de passer au tout-électrique, Kawasaki Motorcycles Heavy Industries a déclaré qu’elle allait rendre toutes ses motos électriques pour les marchés des pays développés d’ici 2035, selon un rapport de Nikkei Asia.

Les plans de Kawasaki Motorcycles s’accompagnent d’une mise en garde : l’entreprise n’a pas fait ses preuves en matière de motos électriques – il n’existe actuellement aucune moto de marque Kawasaki électrique sur le marché. Toutefois, l’entreprise affirme qu’elle prévoit de commercialiser plus de 10 modèles électriques d’ici 2025 et qu’elle travaille au développement de motos hybrides, entièrement électriques et à hydrogène.

D’ici 2035, Kawasaki Motorcycles a pour objectif de passer au tout électrique au Japon, en Europe, aux États-Unis, au Canada et en Australie. L’entreprise japonaise a également déclaré vouloir augmenter ses ventes de 2,4 à 1 000 milliards de yens (9 milliards de dollars) et porter sa marge bénéficiaire d’exploitation à plus de 8 % d’ici 2030, contre 6,1 % pour l’exercice en cours.

D’autres constructeurs de motos ont également annoncé des plans d’électrification. Honda, le plus grand producteur de motos au monde, a annoncé en avril de cette année qu’il visait à produire des véhicules 100 % électriques d’ici 2040.

À quoi ressemblera notre sport dans les prochaines décennies ?  L’avenir nous le dira.

Médias