Interviews

Marcus Pereira de Freitas “Tim a pu montrer à tout le monde qu’il était de retour”

Images: Honda HRC

Si Honda HRC a cartonné de l’autre côté de l’Atlantique en remportant six des sept titres AMA mis en jeu en 2023, les effectifs présents en mondial ont connu une saison plus contrastée. Privé de Tim Gajser avant même le début des hostilités – après une chute du pilote Slovène sur l’international d’Italie de Trentino – le team Honda HRC voyait ses espoirs reposer sur le nouvel arrivant: Ruben Fernandez. Le pilote Espagnol remportera le premier GP de la saison et s’affirmera finalement comme l’un des poids lourds de la catégorie, décrochant une cinquième place finale au championnat. Après une longue période de convalescence, Tim Gajser fera un retour réussi en fin de saison, en ajoutant deux victoires d’épreuves supplémentaires à son palmarès. Manager de l’équipe Honda HRC, Marcis Pereira de Freitas revient sur une saison haute en couleurs.

Marcus, comment évaluerais-tu la saison 2023 ?

Je pense que si tu m’avais demandé ce que j’espérais de la saison 2023, après ce qu’il s’est passé à Trentino, la réponse aurait été différente. Cependant, et compte tenu ce qu’il est arrivé à Tim, je dirais que la saison – dans sa globalité – mérite bien un 7 sur 10. Évidemment, on attaque chaque championnat avec des ambitions de victoires, mais Ruben a fait d’énormes progrès en matière de résultats cette année et sa victoire en Argentine restera un moment inoubliable pour moi. Gagner un GP, c’est un exploit et ça permet de revoir les attentes de tout le monde à la hausse. Bravo à Ruben car il a continué de tout donner pendant la saison, en montant sur le podium au premier, sixième, neuvième et dix-huitième grand prix; il n’a jamais abandonné. Puis Tim est revenu et a gagné deux des trois derniers rounds de la saison, c’était une bonne façon d’attaquer la préparation pour 2024.

Quelles impressions la saison de Ruben t’a-t-elle laissée ? Il s’est bien intégré à l’équipe ?

Il a été excellent. Ce n’est jamais simple de rejoindre une équipe factory mais il s’est rapidement bien entendu avec tous les membres de l’équipe; il est capable de communiquer en plusieurs langues et sa personnalité fait que c’est un garçon très agréable à côtoyer. Comme je l’ai dit, il a gagné en Argentine et a signé trois autres podiums de grand prix durant la saison pour finir cinquième du championnat et s’il n’avait pas chuté en Finlande, il aurait peut-être fini plus haut dans le classement. Sa première saison avec nous a été impressionnante, et on est vraiment excité de voir ce qu’il fera l’an prochain.

Que dire des performances de la 450CR-F pour les deux pilotes Honda HRC ?

Je pense qu’on a une très bonne plateforme, qui nous permet de donner à nos pilotes l’opportunité de se battre pour les victoires. Le team travaille sans relâche, que ce soit ici en Europe comme au Japon, et sur les plus petits détails pour essayer d’améliorer la moto; je pense que ça se voit vu le niveau de régularité de nos pilotes en piste. On essaie toujours de faire du testing pour améliorer les petites choses et c’est ce qu’on fait encore à l’heure actuelle, pour encore s’améliorer en 2024.

Pssst ! l'article continue ci-dessous :)

La blessure de Tim Gajser a été un tournant important cette saison; comment évalues-tu ses performances depuis son retour en piste ?

On a vu d’entrée de jeu que Tim avait la vitesse dès son retour en piste, quand il a signé le meilleur temps lors des essais chronométrés à Loket. Par contre, on a vu les effets de cette blessure, car il n’a pas vraiment réussi à capitaliser lors des premières courses. On savait que les manches en Tchéquie seraient plus difficiles qu’à l’entraînement car on ne peut jamais recréer les conditions de course à l’entraînement. Puis il y a eu trois circuits sablonneux lors des quatre GP suivants, l’un d’eux était la Suède et il était presque impossible de doubler sur cette piste donc de nouveau, on ne s’attendait pas à grand-chose simplement car Tim n’avait pas vraiment pu s’entraîner dans le sable. Finalement, en Turquie, à Maggiora et à Matterley, on était sur trois tracés que Tim affectionnait et il a été en mesure de gagner trois manches et deux grands prix. Tim a pu montrer à tout le monde qu’il était de retour. Le doublé de Matterley était une bonne façon de finir la saison, et ça lui a donné un gros regain de confiance pour cette intersaison; Tim sait qu’il est toujours l’un des meilleurs pilotes quand il est en forme.

Comment se sont déroulées les nations ?

C’était incroyable d’en faire partie. Il y avait énormément de spectateurs et l’atmosphère était dingue, je suis content que le  team HRC ait joué un rôle important dans cet événement. Avoir Tim, Ruben et les frères Lawrence au sein de notre structure, c’était super, et ça nous a donné la chance de pouvoir passer du temps avec nos collègues Américains. On est en contact avec eux pendant la saison, et ils ont connu une très belle année 2023, mais c’est toujours plus sympa de pouvoir parler en face-à-face, on partage des idées bien plus rapidement et on travaille aussi plus efficacement. On adore pouvoir accueillir ces gars-là et on espère qu’ils pourront revenir à Matterley Basin en 2024. Évidemment, Jett a montré de quoi il était capable, et on a pu voir pourquoi il avait rencontré autant de réussite aux USA cette année. L’avenir s’annonce radieux pour Jett comme pour Hunter, et on est vraiment contents qu’ils fassent partie de la famille HRC.

Que penses-tu du calendrier 2024 ?

Il est vraiment similaire à celui de cette année. Beaucoup d’épreuves sont identiques, même si l’ordre change un peu. Il y avait énormément de rumeurs à propos de nouveaux tracés, ici et là et en fin de compte, on voit qu’on se rendra sur des terrains très familiers. Il reste évidemment encore quelques grands prix à annoncer, on ne connaît pas l’intégralité du calendrier donc on ne peut pas totalement planifier la saison prochaine mais on commence déjà à se pencher sur l’aspect logistique pour les GP qu’on connaît, pour qu’on s’assure d’être le mieux organisé possible.

Quels sont les objectifs pour la saison 2024 ?

L’objectif principal, c’est de pouvoir se rendre sur la première épreuve avec nos deux pilotes à 100%. Si on est en mesure de faire ça, je pense qu’on pourra faire une très belle année. Tim tentera évidemment de regagner le titre, et décrocher un sixième championnat. Ruben sera encore plus fort que cette année et il se donnera pour les podiums et les victoires individuelles. Il va encore s’améliorer et je pense qu’entre Tim et Ruben, le team Honda HRC sera présent devant à chaque round de la saison 2024.

Marcus Pereira de Freitas “Tim a pu montrer à tout le monde qu’il était de retour”

Retour