Bassin fracturé pour Ryan Sipes

Bassin fracturé pour Ryan Sipes

Véritable couteau-suisse (version Américain) Ryan Sipes jongle entre le GNCC, l’ISDE, le Supercross US, le Flat track, l’extrême d’Erzberg et le Motocross ces dernières saisons. Vainqueur du Supercross d’Honolulu et de l’épreuve 125 All Star d’Ironman en 2019, le pilote désormais soutenu par Troy Lee Designs GasGas avait participé à deux finales du championnat de Supercross US 250 sur la côte Ouest la saison passée – à Daytona (21e) et Atlanta 1 (12e) – avant de faire une pige sur l’outdoor 450 à Washougal, épreuve lors de laquelle il s’adjugeait la 17ème place de journée (14-20).

À l’intersaison, Ryan Sipes était l’un des quelques pilotes Américains à avoir répondu présent à l’invitation pour le Supercross de Paris, mais la soirée du vétéran de 37 ans avait rapidement été écourtée après une blessure au genou dès la seconde finale de la soirée.

En 2022, de nouveau, le programme de Ryan Sipes comprenait une participation à quelques épreuves du championnat de Supercross US, mais les plans viennent de changer puisque victime d’une chute hier, le vétéran s’est fracturé le bassin, s’est perforé la vessie, a été contraint de se faire opérer, et va devoir observer une période de convalescence allant de 3 à 6 mois. 

Ryan Sipes: « Je suis tombé hier, une chute de débutant. J’ai voulu sauter quelque chose et j’ai dû m’éjecter de ma moto. Je suis atterri directement sur les fesses alors que j’allais bien vite. Les médecins n’ont pas dit que mon bassin était en morceaux, mais qu’il est fracturé en 3 ou 4 morceaux. […] »

Médias