Interviews

Chase Sexton « m’entraîner dur pour cette course et voir que ça paye, c’est génial »

Images: Align Media

L’équipe Honda HRC ne pouvait pas rêver d’un meilleur week-end du côté de Pala pour leurs 50 ans; Chase Sexton non plus. À Fox Raceway, le pilote Honda a signé son tout premier doublé de carrière sur un championnat outdoor, s’imposant devant son coéquipier Ken Roczen au terme de deux manches que les deux teammates auront survolés. Une troisième victoire d’épreuve sur l’outdoor 450 en poche, Chase Sexton s’alignera avec la plaque rouge de leader du championnat à Hangtown le week-end prochain.

Chase, on aurait dit que tu pouvais changer de trajectoire quand tu le voulais ce week-end, tu avais l’air d’être dans ton élément. Tu pouvais combler l’écart quand tu le souhaitais et tu étais sur un rythme impressionnant. Il semble que tu as également fait preuve d’un peu de retenue, de contrôle, et que tu réfléchissais à chaque dépassement.

Mon départ en première manche n’était pas terrible mais en fait, ça m’a aidé. J’ai trouvé quelques trajectoires tôt dans la manche et ça m’a permis de me rattraper et de doubler Eli Tomac rapidement. Avec Kenny, on a eu quelques moments assez chauds, on s’est même percuté. En seconde manche, je savais que Kenny serait bon. J’ai signé le holeshot, mais Ken est vraiment fort en début de manche, son choix de trajectoire est incroyable en début de course. Il m’a dépassé, je l’ai suivi et j’ai fini par prendre les traces qu’il utilisait dans les portions de piste où je perdais du temps; j’avais aussi de bonnes traces dans d’autres portions et j’ai tout connecté pour finir par le rattraper et le doubler; c’était vraiment cool. On a roulé un paquet de fois ensemble, et c’est génial de pouvoir mettre deux Honda sur les plus hautes marches du podium.

Qu’est-ce qui s’est passé quand tu l’as percuté en première manche ?

J’étais déterminé à aller à l’intérieur dans ce virage. Le tour précédent, Ken avait vu que je comptais passer ici, et là, il a gardé l’intérieur. J’étais déjà engagé. Je l’ai percuté de plein fouet. J’ai ralenti parce que je ne voulais pas que l’un de nous deux finisse au sol. C’était une belle course, on s’est bien battus. On était un peu trop proches à certains endroits, mais dans l’ensemble, c’était une belle journée. La piste était difficile; dans les rollers après le départ, j’ai eu un peu de mal en deuxième manche, alors que Kenny a failli chuter dedans en première manche. La piste était difficile, mais juste comme il fallait.

Ken Roczen & Chase Sexton étaient au-dessus du lot à Fox Raceway

Sur les réseaux, tu as beaucoup partagé ta préparation pour l’outdoor. Tu restais tard, ne comptais pas les tours, tu te faisais souffrir quand les pistes étaient défoncées et visiblement, ça a payé ce week-end. Tu avais comme objectif de repousser tes limites chaque jour à l’entraînement ?

Oui. Après Salt Lake City, je suis retourné en Floride, et j’ai fait des essais avec Honda. J’ai fait de très bons ajustements. J’ai roulé sur la piste de Tyla Rattray. Je dirais que sa piste est ce qui se rapproche le plus d’un GP, en termes d’apparence. C’est super technique et il y a beaucoup de sable, une surface qui me pose pas mal de problèmes. J’ai pu régler la moto parfaitement et j’ai juste fait énormément de manches à l’entraînement. La semaine suivante, j’ai fait des manches de 40 minutes et j’ai travaillé comme un fou. Je n’ai vraiment eu qu’une seule semaine de préparation et la semaine dernière, je suis venu ici et j’ai roulé lors de la journée de presse. Je me sentais vraiment bien. Les changements faits sur la moto se sont révélés payant sur la piste. J’ai fait un dernier entraînement le jeudi, et ça m’a mené à cette course.

Un gros week-end pour Honda. C’est comment de se battre contre ton coéquipier et de n’avoir personne derrière d’autre derrière toi ?

Oui. Je ne suis pas sûr que Honda ait déjà signé un doublé dans les deux catégories, et remporté les 4 manches. Je ne sais pas si c’est une première ou non. C’est cool puisque c’était une épreuve sponsorisée par Honda, qui fêtait sa 50e année de présence en motocross. Je savais que la course contre Kenny allait être difficile en deuxième manche. L’année dernière, j’avais fait une très bonne première manche ici, et Ken avait détruit tout le monde en deuxième manche. Je savais que je devais prendre un bon départ et je savais que c’était lui que je devais battre en deuxième manche. Comme je l’ai dit, on a fait beaucoup de tours ensemble. On va faire des courses propres et ne pas se planter de couteaux dans le dos; de belles courses, bien propres.

On va se remettre au travail ?

Oui. L’année dernière, pour moi, la saison d’outdoor a été compliquée. J’avais l’impression d’être meilleur que les résultats ne le montraient. Je n’étais pas très à l’aise sur la moto et du coup, je n’étais pas très performant. Donc, prendre deux bonnes semaines de repos après la saison de supercross, m’entraîner dur pour cette course et voir que ça paye, c’est génial. On va fêter ça, mais ensuite, on va laisser ce round derrière nous, c’est du passé. Il faut se concentrer sur les prochaines. Hangtown arrive déjà et il reste 11 épreuves à disputer. J’espère que je pourrais réitérer les courses de ce week-end.

Interview: Conférence de presse – Fox Raceway

Chase Sexton « m’entraîner dur pour cette course et voir que ça paye, c’est génial »
Retour