Christian Craig s’offre Houston 1

Christian Craig s’offre Houston 1

L’effet Star Racing Yamaha … 5 ans après sa seule et unique victoire en Supercross US – Glendale, le 5 février 2016 – Christian Craig retrouve le chemin de la plus haute marche du podium ce weekend à Houston, et avec la manière.

Allo Houston ?

Auteur du meilleur temps chrono lors des essais, vainqueur de sa manche qualificative – malgré une petite chute – Christian Craig n’a laissé que des miettes à ses adversaires lors de la première finale de la saison en s’emparant des commandes de cette dernière dans le premier tour – malgré un holeshot de RJ Hampshire – avant de rouler sa propre course jusqu’au drapeau à damier.

À bientôt 30 ans, le vétéran de la catégorie s’offre un succès rempli d’émotion face aux jeunes loups de la catégorie. Moins bien parti que Craig, puisque 4ème au premier pointage, Austin Forkner parviendra à reprendre Lawrence & Hampshire pour s’emparer de la seconde position dans le 11ème tour.


Troisième, on retrouve Colt Nichols qui avait loupé la plus grande partie de le saison 2020. Le pilote Star Racing Yamaha retrouve le podium, non sans avoir bataillé avec RJ Hampshire et Jett Lawrence pendant la finale. Les deux derniers cités seront tous deux victimes de chutes dans les dernières minutes de course, chutes qui ouvriront la porte au Japonais Jo Shimoda pour le gain de la 4ème position, au nez et à la barbe de Hampshire et Lawrence.

Mosiman, s’accrochant avec un pilote retardataire en fin de course, devra se contenter de la 7ème position devant Mitchell Oldenburg.

Mention spéciale pour le rookie Max Vohland qui intègre le top 10 (9e) de sa toute première finale de Supercross US. Plutôt balaise quand on sait que le garçon roulait encore chez les amateurs en novembre dernier …


Après avoir signé un beau chrono dans le top 10 lors des essais, Thomas Do se qualifie directement pour sa première finale de la saison 2021 via sa manche qualificative et prend les points de la 16ème position en finale.

Côté déception, Enzo Lopes et Jess Pettis étaient les grands absents de cette première soirée.

Médias