Interviews

Danny De Baets « On croit tous en Benoit, on sait ce qu’il est capable de faire »

C’est avec l’équipe De Baets Yamaha que Benoit Paturel effectuera sa sixième saison en championnat du monde MXGP l’an prochain. En proie a des pépins physiques et à quelques blessures ces dernières saisons, le pilote Français a enchaîné quelques saisons difficiles depuis ses belles performances sur le mondial MX2. 2023, retour en bleu donc pour le pilote Lyonnais qui avait évolué au guidon d’une 450 CR-F ces trois dernières années, pour le compte des équipes JM Honda Racing puis Honda SR Motoblouz.

« On pensait à monter une équipe avec Benoit Paturel depuis quelques temps » explique Danny De Baets à notre confrère Andy McKinstry de Gatedrop.com. « mais on a dû attendre un peu plus longtemps que prévu suite à l’ouverture de notre nouveau magasin De Baets Motors à Hasselt. Le projet a été mis de côté pendant un moment avec le nouveau magasin qui a finalement pu ouvrir en Avril et vu que Benoit était sans team, on a pu débuter l’aventure. On a toujours été en contact avec Benoit depuis l’époque Kemea Yamaha. »

Benoit Paturel était le meilleur représentant Français sur le mondial MX2 en 2016 & 2017 @Yamaha Racing

C’est pendant cette époque Kemea Yamaha – de 2015 à 2017 – que le pilote Français signera ses meilleurs résultats en championnat du monde MX2: 21 podiums de manches dont 2 victoires & un succès de grand prix en Suisse. Il terminera par ailleurs 3ème du championnat du monde MX2 en 2016, derrière Jeffrey Herlings et Jeremy Seewer. Monté en catégorie reine en 2018 après avoir soufflé sa 23ème bougie, le pilote Français n’a pu compléter une saison depuis lors. Epstein Barr, syndrome des loges, fracture de vertèbres, du coccyx, Covid-19, fracture de la clavicule, puis du pied; autant de pépins qui ont contraint le pilote Français à louper plus de la moitié des grands-prix disputés ces 5 dernières années. Quand Benoît n’est pas en période de convalescence, il s’emploie à tenter de combler le retard accumulé par ses multiples absences en flirtant avec le top 10 en catégorie reine, top 10 qu’il intégrera à 8 reprises entre 2018 et 2022. De potentiel, Benoît n’en manque quand il est en pleine possession de ses moyens, et cela n’a pas échappé à Danny De Baets qui mise sur le Français pour la saison prochaine.

« Début octobre, Benoît n’avait pas trouvé d’équipe alors on s’est mis au travail et on a planché sur le projet. » poursuit Danny De Baets. « Hans Corvers et moi-même, on a toujours pensé que Benoit pouvait faire mieux que ce qu’on avait vu ces dernières années. Benoit a contacté Hans pour une place chez Yamaha, de là Hans et Benoit sont venus me voir pour essayer de faire quelque chose tous ensemble. Benoit a contacté Yamaha et avec le support de Yamaha Motors Europe, Yamaha Motors Netherlands et notre magasin De Baets Motors, on a monté une équipe MXGP pour lui. On sait – et Benoit également – ce qui s’est mal passé ces dernières années. On espère pouvoir le ramener là où il devrait être en espérant que les blessures ne seront pas de la partie. On croit tous en Benoit, et on sait ce qu’il est capable de faire. »

À l’heure de ces lignes, Benoit Paturel a entamé sa préparation physique aux côtés des officiels Monster Energy Yamaha, sous la coupe de l’entraîneur officiel de l’équipe, Kenny Van Dueren. Selon les dires de Danny De Baets, Benoit Paturel participera aux deux premiers GP overseas de la saison 2023, ainsi qu’aux GP Européens. Le reste du programme dépendra du déroulement de la saison du Français. Il évoluera sur la 450 YZ-F 2023 et bénéficiera d’un soutien de Yamaha, en plus de celui de Danny De Baets qui espère pouvoir aider Benoît Paturel à retrouver les places qui sont siennes sur la scène mondiale.

« Le mondial MXGP, c’est le plus haut niveau que l’on puisse atteindre, le niveau dont beaucoup rêvent, mais il devient de plus en plus difficile pour une équipe privée d’établir un budget dans un monde comme celui d’aujourd’hui. Avec le grand nombre de courses et les voyages à l’étranger, il est impossible pour de nombreuses équipes de participer à l’ensemble du championnat. Je tiens à remercier tous ceux qui nous soutiennent et sans qui cela ne serait possible; et je veux tout faire pour ramener Benoit Paturel là où il devrait être. »

Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec Danny De Baets sur Gatedrop.com

Danny De Baets « On croit tous en Benoit, on sait ce qu’il est capable de faire »
Retour
error: Nope !