Fin de saison pour Adam Cianciarulo

Fin de saison pour Adam Cianciarulo

Une énième fois, Adam Cianciarulo est contraint de mettre un terme à sa saison.

Le coéquipier d’Eli Tomac était bien parti pour prendre le leadership de la première manche 450 de Spring Creek le weekend dernier avant de partir à la faute. Adam Cianciarulo retombe encore et toujours dans ses travers, mais cette fois-ci, ce n’est pas une blessure résultant de sa chute du weekend qui met le pilote Kawasaki sur la touche.

Adam Cianciarulo traîne des problèmes de nerf ulnaire depuis deux saisons désormais et peine à tenir son guidon correctement. Diminué physiquement, Cianciarulo a décidé de se faire soigner une bonne fois pour toute afin d’arriver avec toutes les cartes en main pour disputer la saison 2021.

Vice-champion d’outdoor la saison passée – la seule saison qu’Adam a complété depuis sa montée en 450 – Adam Cianciarulo pointe actuellement 9ème du classement provisoire et compte tout de même une victoire de manche à High Point. Avec 115 points de retard sur Dylan Ferrandis à la mi-saison, Adam Cianciarulo ne joue déjà plus le championnat, quoi qu’il advienne.

En Supercross cette année, Adam Cianciarulo s’était fracturé la clavicule dès la 8ème épreuve avant de mettre un terme à sa saison. En 2020, Adam Cianciarulo s’était également fracturé la clavicule lors de la 8ème épreuve du championnat SX US. Le garçon est déjà passé sur le billard pour son problème de nerf ulnaire, et se concentre désormais sur la saison 2022.

Adam Cianciarulo: “Je suis confronté à un problème de nerf ulnaire depuis deux ans. De manière aléatoire, j’ai commencé à avoir des problèmes avec mon bras à la fin de la saison 2019. En 2020, c’était gérable et je pensais vraiment que c’était juste du arm-pump. Pourtant, ça a continué à s’aggraver pendant l’intersaison dernière, au point que je ne pouvais pas faire plus de quelques tours à l’entraînement. Après de nombreux tests et scans, j’ai subi une procédure de décompression nerveuse juste avant la saison de Supercross 2021. Cette intervention m’a un peu soulagé, mais pas assez pour être moi-même sur la piste. Je perds progressivement de la force au niveau de ma main droite lorsque je roule. J’ai essayé d’être intelligent et de faire de mon mieux, mais à ce stade, la seule décision logique est de me faire soigner. Il s’agit d’une procédure relativement simple, mais elle me met hors-jeu pour le reste de la saison. C’est difficile, mentalement et physiquement. Pour être honnête, ce problème m’a rendu fou à plusieurs reprises. J’ai beaucoup appris sur la façon de se concentrer sur les choses que l’on peut contrôler et de ne pas se perdre en s’inquiétant des choses que l’on ne peut pas contrôler. L’opération a eu lieu ce matin et je suis content d’être sur la guérison afin de pouvoir continuer à poursuivre mes objectifs et à m’amuser à nouveau sur ma moto. Je serai de retour, et encore meilleur. Merci pour votre soutien continu”

 

 

Médias