Hécatombe au sein de l’équipe Assomotor Honda

Hécatombe au sein de l’équipe Assomotor Honda

Un abandon en Russie, un abandon en Angleterre, un abandon aux Pays-Bas et en Belgique; autant dire que la saison 2021 de Stephen Rubini n’a pas réellement démarré de la bonne façon. 10ème du championnat en 2020 en ayant signé de nombreux top 10 de manches, le pilote Assomotor Honda avait attaqué la saison 2021 diminué, se fracturant une vertèbre à l’entraînement à seulement deux mois de l’ouverture du championnat. Si notre pilote Français – et vice-champion d’Europe 250 en 2019 – était parvenu à revenir à temps, les longues semaines de repos avant la saison se sont rapidement fait sentir. Après 6 épreuves, Stephen Rubini compte 7 des 12 manches dans les points et pointe actuellement 20ème du championnat du monde MX2 avec 33 points au compteur.

Stephen Rubini

Pour l’équipe Assomotor au complet, le début de saison 2021 est à oublier. Le team Italien, martelé par les blessures de ses pilotes, a d’ailleurs décidé de faire l’impasse sur le GP de Kegums le weekend dernier pour permettre à ses pilotes de disposer d’un peu plus de temps de repos. Outre la blessure de Stephen Rubini à l’intersaison et les difficultés en résultant, Gianluca Facchetti s’était également blessé à la main – et avait été contraint de passer sur le billard – à l’intersaison.

Après avoir fait l’impasse sur le GP d’Orlyonok, Gianluca Facchetti est revenu en piste à Matterley Basin. En 5 épreuves, le pilote Italien n’a intégré les points qu’à deux reprises. Contraint à l’abandon à de nombreuses reprises, et avec 7 unités à son compteur, Facchetti pointe en 30ème place provisoire au championnat pour sa première saison en Mondial MX2.

Gianluca Facchetti

Il fallait se tourner vers l’Europe 250 – avec Emil Weckman – pour voir un pilote Assomotor Honda aux avant-postes en début de saison. Quatrième de l’épreuve d’ouverture à Matterley Basin en signant un podium de manche, le pilote Finlandais s’est ensuite blessé aux vertèbres lors des essais de la seconde épreuve du championnat, disputée à OSS, aux Pays-Bas.

Pour remplacer Weckman sur l’Europe 250, l’équipe Assomotor Honda a fait appel à un jeune pilote d’Enduro GP Néo-Zélandais – James Scott. C’est dans le sable de Lommel que James Scott a fait ses débuts sur la Honda de la structure Italienne, sans toutefois parvenir à se qualifier pour les manches.

Emil Weckman …

Avec des pilotes en difficultés, l’équipe Assomotor a fait l’impasse sur le GP Letton, et expliqué son absence à Kegums sur les réseaux sociaux.

Assomotor Honda: « En considération des examens médicaux effectués dans les jours qui ont suivi le GP de Belgique, et suite aux évaluations effectuées sur les blessures survenues à l’intersaison, qui ont affecté nos pilotes au cours des derniers mois (une fracture des vertèbres avec opération pour Rubini, une fracture de la main avec opération pour Facchetti) et après avoir soigneusement évalué le calendrier actuel, qui comprend des courses tous les week-ends, réduisant au minimum le nombre de jours de récupération physique, nous avons décidé, bien qu’à contrecœur, qu’il était préférable de ne pas participer au grand prix de Kegums (Lettonie). Ceci afin de permettre à nos pilotes de récupérer complètement et de retrouver la forme pour les prochaines courses. Nous savons que ce choix peut pénaliser l’équipe, mais je suis sûr que les pilotes, disposant d’un mois pour se guérir et s’entraîner, pourront travailler avec plus de sérénité pour retrouver pleinement leur niveau physique, limitant ainsi le risque d’une éventuelle seconde blessure, qui à ce jour compromettrait non seulement une course mais tout le reste de la saison 2021. »

Médias