KTM, Honda et Yamaha se rassemblent pour développer une batterie universelle

KTM, Honda et Yamaha se rassemblent pour développer une batterie universelle

En route vers le futur. KTM vient d’annoncer avoir signé une lettre d’intention commune avec Honda, Yamaha, et Piaggio pour mettre en place un consortium afin de créer des batteries universelles – interchangeables – pour motos et véhicules électriques légers.

Dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat et du développement de l’électromobilité, les membres de ce consortium estiment que l’utilisation d’un système de batterie interchangeable universel favoriserait à la fois l’utilisation généralisée des véhicules éléctriques et contribuerait à une gestion plus durable et responsable du cycle de vie des batteries utilisées.

Aussi, en élargissant la gamme, en raccourcissant le temps de charge et en abaissant les coûts, les constructeurs tenteront de répondre aux principales préoccupations des clients en ce qui concerne le réel avenir des véhicules électriques

“L’objectif du consortium sera donc de définir les spécifications techniques du système de batterie interchangeable pour les véhicules appartenant à la catégorie L: cyclomoteurs, motos, tricycles et quadricycles. En travaillant en étroite collaboration avec les parties prenantes et les organismes nationaux, européens et internationaux, les membres fondateurs du consortium seront impliqués dans la création de normes techniques internationales.

Le consortium débutera son activité en mai 2021. Les quatre membres fondateurs encouragent toutes les parties prenantes intéressées à se joindre à la coopération pour enrichir l’expertise du consortium.”


Stefan Pierer, PDG de KTM:
«La durabilité est l’une des clefs de l’avenir de la mobilité et l’électrification jouera un rôle majeur dans la réalisation de cet objectif. Pour les deux-roues motorisés, les contraintes des transmissions électriques concernant l’autonomie, le temps de charge et le coût initial sont toujours évidentes. Pour surmonter ces défis, un système de batterie interchangeable universel basé sur des normes techniques internationales sera une solution viable. Compte tenu de l’ensemble du cycle de vie, une utilisation généralisée de batteries conformes à une norme commune favorisera l’utilisation secondaire ainsi que l’économie circulaire. Nous sommes heureux de faire partie du consortium alors que nous nous efforçons d’atteindre nos objectifs dans le secteur de la mobilité électrique.”

Takuya Kinoshita, directeur général des opérations moto, Yamaha Motor : “Je crois que la création de ce consortium revêt une grande importance non seulement pour l’Europe mais pour le monde alors que nous nous dirigeons vers l’établissement de normes pour les batteries des véhicules électriques. Je suis convaincu que grâce à un travail comme celui-ci, les spécifications techniques et les normes, qui diffèrent actuellement en fonction des caractéristiques régionales ou de l’état de l’industrie sur différents marchés, seront unifiées et, à l’avenir, aideront à maximiser les mérites de l’électricité pour les clients au niveau mondial.”

Médias