Interviews

Marvin Musquin « On a entamé des discussions pour faire le même programme en 2023 »

Images: KTM

Avec cinq podiums d’épreuve et une victoire de finale à Saint.Louis, Marvin Musquin est toujours largement dans le coup. Meilleur pilote Red Bull KTM cette année, le Français ne compte que 8 points de retard sur la troisième marche du podium final pour l’heure détenue par Malcolm Stewart. Si décrocher cette dernière ne sera pas une mince affaire, l’histoire a montré que tout peut arriver lors de la dernière épreuve, Joey Savatgy (2017) et Adam Cianciarulo (2019) en ont fait l’amère expérience par le passé… Marvin réalisera sa dernière course de la saison 2022 ce week-end à Salt Lake City; il ne participera pas au championnat d’outdoor cette année, une première depuis son arrivée aux USA en 2011.

Marvin, tes résultats sont bien meilleurs ces derniers temps, tu signes un nouveau podium ce soir, quels changements as-tu effectués sur la moto pour être plus à l’aise sur ce type de tracé ?

Un pneu arrière différent pour la finale car j’utilise toujours un pneu différent de la plupart des autres pilotes. C’est une bonne chose que j’ai changé avant la finale. En dehors de ça, j’aurais aimé qu’on puisse faire plus de changements pour être plus à l’aise en piste même si je pense que personne ne l’était à 100%. Les conditions étaient vraiment difficiles donc j’ai fait du mieux possible malgré un mauvais départ et j’ai saisi les opportunités pendant la finale. Pour être franc, c’était une finale plutôt calme pour moi, rien d’exceptionnel, mais être sur le podium, ça fait du bien.

Tu as fait savoir que tu n’avais pas encore de contrat pour la saison prochaine mais tu signes de bons résultats dernièrement. Est-ce que ces derniers t’ont aidé à avoir des opportunités récemment ?

Je dirais que oui. Je dois dire que 2022 a été une année difficile pour KTM, on avait une nouvelle moto et le début de saison … la saison a été difficile. Ces derniers rounds, je me sens mieux sur la moto et j’apprécie de rouler, on a fait de bons progrès et changer mon programme, mon entraînement, mon environnement a été un véritable test pour moi cette saison, pour voir si ça m’aiderait à continuer à rouler et ça a fonctionné. Franchement, je ne savais pas si ça allait marcher.

À 32 ans, Marvin Musquin est encore dans le coup cette saison.

Je signe de bons résultats ces derniers temps et c’est sûr que ça aide pour l’avenir. Être le meilleur pilote KTM pour l’instant, je n’ai pas envie de dire que c’est une bonne chose vu les circonstances mais en tout cas pour moi, c’est une bonne chose. On verra ce qu’il adviendra pour le futur. On a entamé des discussions pour faire le même programme en 2023, rien n’a encore été décidé et j’ai envie de dire qu’il est encore trop tôt pour ça. Le week-end prochain, je ferais ma dernière course de la saison, ce sera un moment particulier car j’ai toujours roulé en outdoor depuis que je suis arrivé aux USA.

J’ai fait 12 saisons d’outdoor et ce sera bizarre de ne pas y participer cette année mais à ce stade de ma carrière, je ne vais pas dire que c’est une bonne décision, mais c’est quelque chose que je voulais et c’est aussi une opportunité qui s’est présentée à moi. En fin de saison dernière, les choses ne se présentaient pas très bien et j’ai eu l’opportunité de faire une saison unique de Supercross cette année, j’ai accepté, et je réalise une saison correcte à ce stade de ma carrière. J’ai 32 ans, je ne vais pas me plaindre même si on veut toujours mieux faire. Les autres sont jeunes, très talentueux, le niveau est très relevé et être toujours présent, sur deux roues, en bonne santé, ça paye.

Ton ancien teammate Ryan Dungey revient pour quelques épreuves sur l’outdoor, Cairoli arrive également. Ces dernières semaines, on t’as proposé de rouler en Outdoor ?

Depuis octobre dernier, je me suis fixé sur le fait que j’avais un contrat uniquement pour le Supercross. C’est comme ça et j’ai suivi le plan, c’est également ce que je veux. Si je veux rouler sur l’outdoor peut-être que je pourrais, mais il y aura beaucoup de monde chez KTM cet été, je ne sais pas s’il y aurait assez de motos [rires]. En dehors de ça, SX only, c’était le deal que j’avais, la décision que j’ai prise, et je vais m’y tenir.

Interview: conférence de presse – Denver

Marvin Musquin « On a entamé des discussions pour faire le même programme en 2023 »
Retour