Interviews

Simon Langenfelder « Je veux m’imposer en MX2 aux nations »

Communiqué MXON TEAM GERMANY

Vainqueur de son premier grand prix en Angleterre et troisième du mondial MX2 cette saison, l’Allemand Simon Langenfelder affiche de grosses ambitions – personnelles – pour le Motocross des Nations qui se disputera le week-end prochain à Red Bud. À seulement 18 ans, le pilote Red Bull GasGas compte déjà trois sélections pour le Motocross des nations. Après Assen en 2019, et Mantova en 2021, place à Red Bud aux côtés de Max Nagl & Tom Koch …

Simon, tu es de nouveau sélectionné en équipe nationale; excité d’être de retour sur les nations ?

C’est toujours quelque chose de spécial que d’être présent au Motocross des Nations. Les trois meilleurs pilotes Allemands sont sélectionnés et être l’un d’entre eux, c’est vraiment spécial. Je suis toujours heureux de faire partie de l’équipe et de rouler pour représenter mon pays également. Les Nations, ce n’est pas une course habituelle parce que tout le monde se donne un peu différemment de d’habitude, et on trouve toujours une motivation pour rouler encore plus fort pour représenter notre équipe. En tant qu’équipe, on peut également faire les choses différemment pour faire la différence contre les autres équipes en fin de week-end. Il est surtout très important de ne pas enregistrer une manche blanche. Tu peux faire un zéro pointé mais si tu élimines ton joker dès la première course, il y aura beaucoup de pression sur les autres pilotes qui ne devront pas faire d’erreur. Avec cette pression, justement, les erreurs arrivent encore plus vite.

Quelles sont tes attentes pour l’équipe d’Allemagne ?

Aucune idée, sur le papier les autres équipes sont plus fortes que la nôtre, mais nous sommes de bons pilotes, réguliers également, et ça aura toute son importance.  Si chacun de nous fait de son mieux, et que la chance est également de notre côté, je pense qu’on sera en mesure de faire comme l’an dernier (11e), ou même mieux.

Quels sont tes objectifs pour ta catégorie aux nations ?

Je veux m’imposer en MX2 aux nations. Tom Vialle ne roule pas, Jago Geerts roulera mais sera présent sur la 450. Ceux qui étaient meilleurs que moi sur le championnat du monde ne se mesureront pas à moi à Red Bud. Il y a bien sûr quelques autres pilotes qui sont forts et qui seront présents comme Hunter Lawrence. Mais je pense que si tu arrives à faire un bon départ face aux 450, tu peux faire quelque chose de bien. On l’a vu cette année, on a souvent été plus rapide au tour en MX2 qu’en catégorie MXGP.

Depuis 2011 et le sacre de Ken Roczen, aucun Allemand n’avait terminé dans le top 3 final du mondial MX2. C’est réctifié avec Simon Langenfelder cette saison

Lors de l’annonce de l’équipe allemande, tu étais le seul pilote pour lequel il n’y a pas eu de mécontents.

En Allemagne, il y a plus de 3 pilotes qui sont sélectionnables pour les Nations. Je suis simplement heureux d’avoir été choisi. Je dirais aussi que j’étais de loin le meilleur pilote Allemand engagé dans la catégorie MX2. Avec Max Nagl et Tom Koch, je suis certain qu’on pourra faire quelque chose de bien.

Vas-tu aborder les Nations différemment d’une course de grand prix ?

Je dirais que c’est un nouveau départ, car cette édition sera différente de celle de l’an dernier et même des éditions précédentes. En plus, la saison de championnat du monde est terminée, c’était différent la dernière fois, car il y avait encore des courses du championnat du monde à disputer après les Nations. Là, au moins, il n’y a plus la pression du championnat à disputer après les Nations. On fera de notre mieux et on verra ce qui en ressortira. On peut aborder les Nations de manière plus détendue en général, et du coup, on roule mieux car on n’a plus besoin de penser au championnat.

Qu’est-ce qui fait du Motocross des nations un évènement si spécial, selon toi ?

J’ai déjà participé à une épreuve aux Etats-Unis, c’était la Red Bull Straight Rhythm mais ça n’a pas grand-chose à voir avec le motocross traditionnel. Sur la Straight Rhythm, tu roules 20 fois 30 secondes et tu te retrouves complètement cuit. J’ai vraiment hâte de participer à ma première vraie course aux USA. Ce sera spécial de pouvoir rouler sur une piste aussi populaire que Red Bud. On dit que c’est la meilleure piste aux USA, qui attire les spectateurs les plus dingues ! J’ai vraiment hâte de voir ce que ça donne.

Simon Langenfelder « Je veux m’imposer en MX2 aux nations »
Retour
error: Uh, Oh !?!