MXGP & Europe

Tim Gajser, champion du monde MXGP 2022

Image: Niek Kamper

13 victoires de manches et 8 victoires de grand prix plus tard, Tim Gajser a décroché son cinquième titre de champion du monde ce dimanche en Finlande, son quatrième en catégorie reine. Le pilote Slovène a mené le championnat 2022 dès la première épreuve et n’a plus lâché la plaque rouge décrochée dès l’ouverture de la saison en Angleterre, avant de s’imposer également à Mantova, Neuquen, Trentino, Kegums, Maggiora, Teutschenthal & Samota Sumbawa. S’il reste encore 2 épreuves à disputer cette saison, plus rien ne changera en tête du classement d’ici les prochaines semaines.

Ce n’était qu’une question de temps … @Honda Racing

C’est Glenn Coldenhoff (2-1) qui a renoué avec le succès ce week-end, deux ans après sa dernière victoire en catégorie reine décrochée en Lettonie, en 2020. Le pilote Néerlandais décroche ainsi sa première victoire de grand prix en bleu devant ses coéquipiers Jeremy Seewer (4-2) et Maxime Renaux (3-3) pour un beau triplé Monster Energy Yamaha. Vainqueur de la première manche avec un boulevard d’avance, Brian Bogers chutera en seconde manche alors qu’il occupait la 4ème position après s’être fait déborder par Maxime Renaux; l’officiel Standing Construct Husqvarna terminera sixième en seconde manche et loupera de fait le podium de journée. Bogers (1-6), quatrième, devance Brent Van Doninck (7-4) à Hyvinkää. Le pilote Riley Racing Yamaha signe son meilleur résultat de carrière ce week-end en Finlande.

Glenn Coldenhoff renoue avec le succès à Hyvinkaa @Yamaha

Sixième de journée, on retrouve Tim Gajser (6-7) qui s’est contenté d’assurer les points dans les deux manches sans faire de vagues. Le pilote Slovène avouera avoir connu une fin de saison 2022 difficile à cause de la pression, mais l’essentiel était de décrocher le titre. Romain Febvre (5-8) termine 7ème de la journée après avoir chuté en première manche alors qu’il occupait la seconde position. En seconde manche, et alors qu’il était de nouveau second, le pilote Français sera bien trop généreux à l’approche d’un saut et percutera l’arrière de Glenn Coldenhoff à la réception avant de chuter de nouveau; Romain repartira hors du top 15 et remontera jusqu’en 8ème position. Résultat en deçà des espérances, mais la vitesse pour jouer les victoires de manches est revenue, n’en témoigne la victoire lors de la qualif’ le samedi, loin devant tout le monde.

Des chutes ont empêché à Romain Febvre de concrétiser en manches après sa victoire du samedi @Kawasaki

Calvin Vlaanderen (11-5), Alberto Forato (8-11) et Henry Jacobi (12-9) complètent le top 10 de ce 16ème GP. Mention spéciale aux pilotes JM Honda Racing Jacobi & Monticelli, respectivement second et quatrième en début de seconde manche avant de rétrograder, presque inévitablement.

Jorge Prado (9-12) continue de naviguer bien loin des places qui sont les siennes, et termine 11ème en Finlande devant Pauls Jonass (13-10), Jeremy Van Horebeek (10-DNF), Harri Kullas (17-15) et Mattia Guadagnini (20-13). DNS-DNS pour Jordi Tixier après sa chute du samedi. DNF-DNS pour Benoit Paturel en Finlande.

Il aurait fallu que Jeremy Seewer reprenne 5 points de plus à Tim Gajser ce week-end pour repousser le sacre du pilote Slovène en France. Avec 45 points d’avance sur Glenn Coldenhoff – qui a gagné 2 positions au classement en l’espace de 3 GP – le pilote Suisse est presque assuré de finir vice-champion, pour la 5ème fois de sa carrière (2 fois en MX2, 3 fois en MXGP). Pour la troisième et dernière place finale, rien n’est fait car Coldenhoff ne compte que 8 points d’avance sur Jorge Prado, et 19 points d’avance sur Maxime Renaux. Derrière le top 5, le gap est largement creusé puisque Bogers – actuel 6ème – compte 115 points de retard sur le pilote Français. La 7ème place finale se disputera entre Fernandez & Vlaanderen, la 10ème place finale, entre Evans et Van Horebeek.

Tim Gajser, champion du monde MXGP 2022
Retour
error: Uh, Oh !?!