Anaheim 1: Justin Barcia, 5 ans après.

Que ce soit clair, si la première épreuve de l’année n’a pas manqué d’apporter son lot de surprises & de déboires, on ne va pas vous refaire toute la soirée, pour deux raisons:

  • Vous pouvez trouver des résumés un peu partout sur le net.
  • Si vous êtes ici, vous avez probablement déjà vu la course.

Anaheim 1 – 450

C’est donc sous une pluie battante que va se jouer la première épreuve du championnat pour les 450.

On s’attendait forcément au fameux « c’est la journée de Marvin Musquin, le Français, habitué à rouler dans ces conditions en France » – Marvin il a roulé quand en France pour la dernière fois déjà ? Pour les Américains, une chose est claire: il pleut 365 jours /an en France .

Raté, Marvin passe à côté de sa finale, prend la 8ème place devant Reed et son déambulateur & Seely de retour à la compétition après sa blessure au fémur l’an dernier.  Marvin se fait mettre près de 50 secondes par Barcia, sur une finale de 20 minutes et réalise un début de saison bien timide.

Rich Shepherd

Mais le taulé du week-end est bien évidemment à mettre au crédit de Jason Anderson qui n’aura pas réussi à faire taire ses détracteurs et passe totalement à côté de sa soirée. Aussi à l’aise sur la piste qu’un poireau dans le goulet du touquet, le pilote Husqvarna ferait presque de la peine à voir tant le rythme est absent. Après une brève apparition en tête de cortège en début de course, il finira totalement à la ramasse en 14eme position.

S’il est rare d’avoir des conditions météo aussi pourries pour la première de la saison sur les côtes Californiennes, on ne peut pas non plus parler d’énormes surprises en voyant les résultats, Barcia, Roczen & Tomac, 3 des grands favoris, ont répondu présents à l’appel et s’adjugent respectivement la 1ere, 2eme et 3eme place du podium.

Eli Tomac, qui, pour une fois, ne crame pas son joker d’entrée de jeu, peu sourire. Pas besoin d’être expert-comptable pour savoir que 3ème, c’est mieux que dernier (son résultat lors de l’ouverture du championnat 2018)

Dean Wilson(4eme) & Malcolm Stewart(7eme) nous ont régalés, personne n’aurait misé un clou sur ces deux types là pour enflammer la première moitié de la finale. Wilson, pilote privé, qui vend des fringues pour se payer sa saison et Stewart, sur la Honda de la petite structure MotoConcept.  Dean perdra le rythme après la mi-course (Plus de lunettes ?) et Stewart, alors second, perdra bêtement l’arrière dans un virage.

Rich Shepherd

Belle perf de Cooper Webb qui arrache la 5eme position devant Plessinger, meilleur rookie de la soirée qui, à son habitude, montre son aisance dans les conditions difficiles.

JoeySavatgy & Justin Hill, après avoir montré de belles choses en Heat, ne concrétiseront pas pendant la finale et terminent respectivement 15 et 16eme.

Blake Baggett, le plus rapide aux qualifications, échoue à la 12eme place.

 

 

Médias