Interviews

Christian Craig « Ce podium, je peux enfin le rayer de la liste »

Images: Yamaha Racing

Un premier titre AMA décroché en Supercross 250 suivi d’un premier podium d’épreuve en catégorie reine; Christian Craig est aux anges. De retour en catégorie 450 sur l’outdoor, le natif de Californie a terminé derrière Chase Sexton et Ken Roczen dans les deux manches disputées à Fox Raceway ce week-end, et ramène ainsi le meilleur résultat (3e) de l’équipe Star Racing Yamaha à l’occasion de l’ouverture de l’outdoor. Gonflé à bloc, Christian Craig espère bien ajouter quelques autres podiums à son CV cette saison…

Christian, te voilà à temps plein en 450 à présent, et quelle transition ! Tu as répondu aux attentes à Fox Raceway

Je suis gonflé à bloc. C’est mon premier podium en 450 et de le faire sur ma piste, dans ma ville natale, c’est génial. J’ai été si près du but tant de fois, mais après le titre en supercross, il s’agit de garder l’élan et la confiance acquise. Je suis à l’aise sur la moto, je suis content des réglages. C’est quelque chose pour lequel j’ai travaillé toute ma vie et ce podium, je peux enfin le rayer de la liste.

La piste était un peu glissante à certains endroits, plus dure en dessous. Tu es tombé à un moment. C’était difficile de rester concentré, de rester calme ? Tu as perdu quelques places, et tu as réussi à revenir devant.

Oui, ça craignait d’être tombé mais je me suis relevé assez vite. Je pense que j’ai perdu quelques places. Il fallait suivre les bonnes traces et être patient avec la piste. Si tu tentais d’en faire trop, tu te faisais avoir. Il fallait être patient, attaquer où on pouvait attaquer et choisir les bonnes trajectoires. Je me suis senti à l’aise sur cette surface et c’est évidemment un terrain que je connais bien. Je me suis senti comme à la maison.

Tu es bâti pour rouler en 450. Tu sembles à l’aise dessus, la transition semble plutôt simple.

Désormais, je vais rouler à plein temps en 450, enfin ! Mieux vaut tard que jamais. Ça a pris un peu plus de temps que prévu, mais me voilà en 450 et prêt à en découdre avec les gros bonnets, à me battre pour aller chercher les podiums et à essayer de me rapprocher de la victoire.

Christian Craig ne faisait pas parti des favoris pour le podium à Fox Raceway, et pourtant.

Tu as dû en apprendre un peu sur toi-même et sur tes concurrents ce week-end.

Oui, bien sûr. J’ai dû me battre avec des légendes. Je me suis battu avec Ryan Dungey dans les deux manches, et également avec Antonio Cairoli, et puis j’avais mon coéquipier Eli Tomac derrière moi pendant toute la deuxième manche. C’était fun. Tu passes de « Wow, je me bats avec ces gars-là » à « J’ai ma place devant ». Ça donne confiance pour la saison.

Au début de la saison, on parlait beaucoup moins de toi que des autres. Un résultat comme celui-ci doit valider ce que tu pensais pouvoir faire dans la catégorie avant le début de saison d’outdoor.

Ouais. On ne parlait pas de moi, et ça m’allait très bien. Je savais comment je me sentais. Je n’étais pas sous les feux des projecteurs, dans les médias. J’étais à Tallahassee en train de faire mes manches, et je savais comment je me sentais. Donc c’était bien de faire ça dans mon coin, et de finalement rassembler toutes les pièces du puzzle. Ce podium, j’y travaille depuis un bon bout de temps. J’en étais proche il y a quelques années. Y parvenir en montant sur la troisième marche avec un 3-3, c’est quelque chose donc je peux me servir pour la suite, et c’est un objectif de coché. Je suis vraiment content.

Comment te sentais-tu sur le plan mental avant cette course ? N’as-tu jamais eu l’impression que tu n’étais pas à la hauteur pour la 450 ? Es-tu surpris de monter sur le podium ce week-end ?

Après cette saison de supercross, j’ai ressenti un gros soulagement. De janvier à mai, j’étais enfin en position de décrocher mon premier championnat de supercross, c’était tellement de stress. Quand j’ai enfin réussi, j’ai pu rouler sans pression, sans me soucier de faire des petites erreurs ou de me blesser à l’entraînement. Donc, je pense que ça m’a permis de mieux rouler. Je suis désormais en 450, je ne vais pas revenir en 250. J’ai un avenir dans cette catégorie. Donc, je suis excité de construire une base solide et de me battre avec les gros bonnets. La catégorie 450, c’est beaucoup moins la jungle que la catégorie 250.

Tu as déjà un plan sur ce dont tu dois travailler pour le week-end prochain ?

Bien sûr. Je pense que tout le monde a un plan. Tout le monde essaie de travailler sur quelque chose. Tout le monde s’aligne sur la même grille de départ, donc on retourne tous travailler sur nos faiblesses et ce qui nous a posé problème à Fox Raceway, et on essaie de s’améliorer un peu avant d’aller à Hangtown. Les deux prochains rounds vont être très fun, on va voir si on sera en mesure de remonter sur le podium.

Interview: Conférence de presse – Fox Raceway

Christian Craig « Ce podium, je peux enfin le rayer de la liste »
Retour