Interviews

Hunter Lawrence « Gagner à Salt Lake, c’est vraiment tout ce qu’il me reste à faire »

Images: Honda HRC

En grande forme en cette fin de saison 2022, Hunter Lawrence peut se mordre les doigts d’avoir chuté à Anaheim 3 en début de saison, mais les remords du pilote Australien ne changeront probablement pas la donne au championnat. Avec 18 points de retard sur Christian Craig à l’aube de l’ultime épreuve du championnat, les chances de voir le pilote Australien remporter le titre sont plutôt faibles. S’imposer à Salt Lake City est un impératif ce samedi pour Hunter Lawrence; Christian Craig détient son propre destin entre ses mains.

Hunter, je suis curieux de savoir comment tu as réussi à t’améliorer en Supercross. Tu en es désormais au stade où tu es en mesure de gagner des courses de manière régulière.

Je me considère comme un pilote plutôt technique, donc ce n’est pas comme si je n’étais pas en mesure de gagner. Je savais que je le pouvais, mais il fallait assembler les pièces du puzzle. Le plus important, c’était de retrouver la santé. Je pense que je suis à 100% maintenant, je suis en mesure de tenir aussi longtemps que je le veux sur la moto, et mon corps tient le coup. Ça aide énormément de pouvoir faire avec ton corps ce que ton esprit attend de lui. Sinon, évidemment, il y a tous les tours effectués à l’entraînement. C’est ma seconde saison en SX, je n’ai pas encore accumulé un nombre incroyable de tours en Supercross comme certains des autres pilotes. Plus tu fais de tours, plus tu t’améliores. Ensuite, les petites erreurs s’éliminent, c’est une question de temps.

Lors de la finale de Denver, Christian était derrière toi, tu devais te dire « vas-y, viens me chercher ». À partir de quel moment as-tu su qu’il était tombé ?

Dès le virage suivant car cette Yamaha est vraiment bruyante, elle fait un bruit bien distinct et d’un coup, je ne l’entendais plus. La réaction du public m’a aussi aidé à savoir ce qui était arrivé « Ok, il s’est passé quelque chose derrière. » Puis tu le ne vois plus dans ta vision périphérique alors je me suis dit qu’il était tombé. De là, je me suis concentré sur moi-même, pour signer des tours réguliers. Je ne peux rien faire pour le championnat à ce stade de la saison. Christian reviendra à la place à laquelle il reviendra, moi, je me concentre pour aller gagner la finale. J’avais de l’avance, il ne fallait pas que je sabote ma course.

S’il s’était contenté de la seconde place à Anaheim 3, Hunter Lawrence mènerait le championnat avec 4 points d’avance sur Christian Craig. Mais avec des si …

Vous avez tous les deux gagné 4 finales cette saison. Si on enlève cette chute à Anaheim 3, qui sait où on en serait au championnat. Que penses-tu à l’approche de la finale ?

Rien de particulier, honnêtement. L’écart est de combien de points ? 18 ? Christian est plutôt en sécurité pour l’heure. Je vais juste essayer de gagner à Salt Lake et faire en sorte d’avoir gagné 5 fois cette saison, c’est vraiment tout ce qu’il me reste à faire. Les probabilités pour que Christian score moins de 18 points sont faibles. Je vais de nouveau me concentrer sur moi-même et rouler un peu en motocross, puis faire deux entraînements en Supercross et profiter des derniers entraînements SX de la saison.

Tu n’es pas du genre à te trouver des excuses, mais tu ne t’attendais pas à rouler sur la côte Ouest à l’intersaison. Est-ce que ça a affecté ton début de saison ?

Non, pas du tout. Je ne vais pas vous dire « je n’ai pas gagné le championnat car j’ai été surpris de devoir rouler sur la côte Ouest ». J’étais prêt, j’étais présent, et sur le podium à chaque fois. S’améliorer au fil de la saison, selon moi, c’est une chose naturelle. Le fait d’avoir roulé sur cette côte n’a rien à voir avec le déroulement de la saison. Les réglages de la moto, peut-être un peu plus. On a changé quelques réglages au niveau des suspensions et je suis vraiment content de la moto désormais, donc ça aurait pu aider si on avait fait ces changements un peu plus tôt mais encore une fois, j’ai donné 100% à chaque épreuve.

Tu as gagné la dernière confrontation est/ouest. J’imagine que tu vas tenter d’aller chercher une nouvelle victoire pour maximiser tes chances de titre ?

Tu l’as dit. Evidemment, gagner me donnera de meilleures chances de titre. J’aimerais bien en gagner une autre, la cinquième de la saison, c’est tout ce qu’il reste à faire désormais.

Le pilote Honda HRC a remporté les 3 dernières finales disputées

Est-ce que c’est plus difficile de rouler contre des pilotes contre qui tu ne roules pratiquement pas de la saison ?

Je ne dirai pas ça. On roule contre eux tout l’été sur l’outdoor, donc tu sais comment chaque pilote agit au guidon de sa moto, tu sais quand il faut t’écarter, quand il faut forcer la main avec certains mecs et t’assurer qu’ils ne puissent pas répliquer. Ce n’est pas plus dur, c’est juste qu’il y a plus de bons pilotes. C’est un peu comme sur l’outdoor.

Dernièrement, tu roules vraiment bien, est-ce que ça te donne un élan de motivation ? Christian est au centre de l’attention cette saison, mais est-ce qu’une petite partie de toi désire rappeler à tout le monde que sans cet abandon en début de saison, le championnat aurait été différent ?

Pas vraiment. Je veux juste gagner. Je ne m’intéresse pas à ce que les gens pensent, pas du tout. Je veux juste gagner. Ce qui m’importe, c’est le staff, l’équipe, ma famille. Je fais tout ça pour moi, pour tous ceux qui travaillent avec moi. Tu peux demander à n’importe quel pilote qui s’aligne derrière la grille et il te dira la même chose. Tu es sur la piste pour toi, toi seul. Tu n’es pas là pour tenter de gagner quelques followers sur Instagram, pour être plus vu. Ça ne compte pas.

Interview: conférence de presse – Denver

Hunter Lawrence « Gagner à Salt Lake, c’est vraiment tout ce qu’il me reste à faire »
Retour