James Stewart « Ce week-end, je mets Dylan Ferrandis second »

James Stewart « Ce week-end, je mets Dylan Ferrandis second »

Eli Tomac, Dylan Ferrandis & Cooper Webb; voilà le pronostic de podium de James Stewart pour l’épreuve d’ouverture du championnat de Supercross US qui se tiendra ce week-end à Anaheim 1. Lors de ce second épisode du podcast Bubba’s World, James Stewart est revenu sur la saison 2021 du Français ou encore l’arrivée d’Eli Tomac chez Star Racing Yamaha…

James Stewart – Bubba’s World EP2: « […] Dylan Ferrandis est – en plus de Cooper Webb – un gars dont les autres doivent se méfier. Je pense qu’il est assez fort mentalement. Evidemment, en terme de pilotage, il est très bon; mais sera-t-il en mesure de franchir le dernier step cette année, c’est à voir. Il a le potentiel pour bien faire mais en 2021, je pensais qu’il ferait un peu mieux que ce qu’il a fait en Supercross. Chez Yamaha, ils ont eu du mal la saison dernière et on a eu l’impression qu’ils ont trouvé des solutions à la mi-saison de Supercross. Après Daytona, Orlando, on a remarqué que tous les pilotes commençaient à mieux rouler, Plessinger, Malcolm, Dylan, ils ont trouvé quelque chose à cette période-là; mais je pense que personne ne s’attendait à ce que Dylan Ferrandis fasse ce qu’il a fait sur l’outdoor. […]

J’ai parlé à Malcolm la saison dernière après Orlando car il sautait dans les whoops. Je me souviens l’avoir vu complètement perdu sur la piste, il en était arrivé au point où il ne savait plus quoi faire. Je lui ai dit « élimine les choses une par une, règle les problèmes l’un après l’autre car tout ce que tu fais pour l’instant, c’est d’essayer de trouver toutes les solutions d’un coup de baguette magique et tu t’y perds ». Il essayait d’améliorer sa moto dans les virages, mais aussi dans les whoops, et ce sont deux réglages totalement opposés. C’était délicat car je travaillais avec Chase Sexton à l’époque, donc je ne pouvais pas aider Yamaha; mais j’ai parlé au mécano de Malcolm, ils ont essayé certaines choses et ça semble avoir marché pour eux. […]

Je pense que ce que Dylan Ferrandis a fait sur l’outdoor, ça a donné envie à Eli Tomac de venir chez Yamaha. Avant 2021, je ne crois pas qu’un seul pilote ait essayé de finir chez Yamaha en 450. Ce changement d’équipe et ce succès sur l’outdoor ont donné envie aux pilotes de rouler sur la Yamaha. […] Il était évident qu’ils rencontraient des problèmes chez Yamaha début 2021, mais ils ont trouvé ce qui clochait et ils ont travaillé sur cette 450 YZF; je veux dire … Malcolm sautait dans les whoops en début de saison de SX, c’est un bon indicateur. […]

Désormais, Eli Tomac est chez Star Racing Yamaha et ce sera intéressant de voir comment les choses vont se dérouler, qui sera le top pilote, car Dylan ne va pas vouloir lâcher son statut, et Tomac va vouloir être le top pilote. Peut-être que ces deux-là seront finalement les deux qui se battront pour le titre, qui sait. Ils sont capables de gagner, et ils sont capables de gagner parce qu’ils auront été bien meilleurs que tous les autres. […]

Ce week-end, je mets Dylan Ferrandis second et Eli Tomac premier, ou l’inverse. Les Français sont super bons en Supercross, regardez Marvin Musquin. Les Européens en général sont hyper techniques, Ken Roczen est l’un des pilotes les plus techniques; les terrains sont plus défoncés, plus techniques, il y a plus de séparation entre les pilotes. Ken Roczen a déjà gagné des manches avec des kilomètres d’avance sur des tracés techniques aux USA. Lorsque Dylan Ferrandis a bien roulé en Supercross, le terrain était technique, et je pense qu’il est difficile de ne pas mettre Dylan dans le top 5 à Anaheim. Pour moi, si Dylan n’est pas dans le top 5, c’est qu’il est tombé. Dylan a remporté le titre Outdoor, et pour décrocher ce titre, il faut être régulier. Pendant ses années en 250, Dylan n’a pas été un pilote qui chutait beaucoup, il a gagné les titres de Supercross, d’outdoor en 250. Ne pas mettre Dylan Ferrandis dans le top 5 ce weekend, ça me semble délirant […] »

Médias