La 29ème de carrière pour Eli Tomac à Oakland

Une victoire à Oakland pour Eli Tomac.

Le pilote Monster Energy Kawasaki vient de prendre le meilleur sur Ricky Johnson et se classe désormais 7ème au listing des vainqueurs de finales 450. Alors qu’il n’a pas décroché un seul titre de Supercross en catégorie reine, Eli Tomac n’est plus qu’à 5 victoires du record personnel de Ryan Dungey (34 victoires et 4 titres SX 450). Retour sur la finale d’Oakland, en catégorie 450.

Eli Tomac était un peu amer en conférence de presse la semaine dernière à Glendale, n’ayant pas eu l’occasion de se mesurer à Roczen en 1 contre 1 lors des deux dernières finales de la soirée. Il a eu l’occasion de prendre sa revanche ce weekend, non pas une, mais deux fois, lors de la finale 450.

Vainqueur de sa manche qualificative devant Eli Tomac, Ken Roczen prend les choses en main dès le premier virage de la finale 450 et emmène le duo Monster Energy Kawasaki Cianciarulo/Tomac dans sa roue arrière dans les premiers tours. 4ème, Cooper Webb colle au trio de tête et met la pression sur Eli Tomac avant de drastiquement baisser de rythme. Zach Osborne pointe 5ème en début de manche et rien ne bouge lors des 7 premiers tours de la finale.

Au 8ème tour, Eli Tomac parvient à faire la jonction sur Adam Cianciarulo et s’empare de la seconde position. Justin Barcia, parti 11ème après son passage en LCQ [casse moteur lors de sa manche qualificative] pointe difficilement dans le top 10, en 8ème position.

Sur la piste, Eli Tomac signe les meilleurs chronos, une demi-seconde plus vite que Ken Roczen en tête. Le pilote HRC voit le numéro 3 fondre sur lui et, dans le 11ème tour, se voit voler le leadership de la course. 4 tours plus tard, à la sortie du sable, Eli Tomac loupe son frein arrière et passe par-dessus le virage, une aubaine pour Ken Roczen qui – resté au contact – reprend la tête de la course 2 secondes devant Eli Tomac.

Dans le 18ème tour, Eli Tomac se rapproche de nouveau de Ken Roczen et le double, une seconde fois pour le gain du leadership. Alors que les yeux sont rivés sur la bagarre en tête de la course, Cooper Webb trouve un second souffle, revient sur Adam Cianciarulo, le déborde et se lance à la poursuite de Ken Roczen.

Distancé, Ken Roczen n’est plus en mesure d’attaquer Eli Tomac dans les derniers tours et décide de se contenter de la seconde position, c’était sans compter sur le retour de Cooper Webb qui a d’autres plans en tête et fond littéralement sur la plaque rouge dans les derniers virages. Comme en 2019, c’est une nouvelle fois dans le tout dernier virage que Cooper Webb prend le meilleur sur Ken Roczen; pas pour la victoire cette fois-ci, mais pour le gain de la seconde position.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Supercross LIVE! (@supercrosslive) le

Adam Cianciarulo, décroché, termine 4ème de la finale devant Jason Anderson qui intègre son 5ème top 5 cette saison. Justin Barcia terminera finalement 6ème devant Dean Wilson qui réalise son meilleur résultat cette saison. Justin Hill, Blake Baggett & Malcolm Stewart complètent le top 10.

Coup de mou pour Osborne (11ème) et Justin Brayton (13ème) qui sort du top 10 pour la première fois cette saison.

Ken Roczen ne compte plus que 3 points d’avance sur Eli Tomac. De la 3ème à la 6ème position, Justin Barcia, Jason Anderson, Cooper Webb et Adam Cianciarulo ne sont séparés que de 8 points.

Images: Supercross Live / Racer X

Médias