France

Leo Diss-Fenard, champion de France Minivert 85 2022

Le jeune Leo Diss-Fenard a succédé à Felix Cardineau ce dimanche en raflant le titre de champion de France Minivert – catégorie 85 – cette saison. Le jeune Espoir Français s’offre un second titre national consécutif après avoir déjà remporté le championnat de France Minivert 65 la saison passée; Léo ramène également une première couronne nationale à la jeune structure XB121 Kid’s Connection de Xavier Boog.

Bien qu’il n’ait pas pris part à toutes les épreuves, Sleny Goyer était un client cette saison sur le Minivert 85

Le début de saison avait pourtant été plus profitable à Sleny Goyer et Kenzo Ferez; le premier garçon cité s’imposait lors de l’épreuve d’ouverture du championnat disputée du côté de Beauvoisin et prenait ainsi les rênes du championnat. Dès la seconde épreuve d’Argenton sur Creuse – qui marquait le premier succès de Léo Diss-Fenard en Minivert 85 – c’est le jeune Kenzo Ferez qui s’emparait de la plaque rouge pour la conserver pendant les trois épreuves suivantes. Après Mohon – 5ème épreuve de la saison – Kenzo comptait 15 points d’avance sur Leo Diss-Fenard alors que Sleny Goyer se voyait dégringoler au classement suite à son absence sur deux épreuves.

L’épreuve de Toucy aura changé la donne en tête du championnat puisque Kenzo Ferez allait être contraint à un double abandon lors de l’épreuve remportée par Sleny Goyer (1-1) devant Leo Diss-Fenard (2-2). Dès lors, Leo Diss-Fenard s’était emparé de la plaque rouge pour 37 points d’avance sur Kenzo Ferez. Après Laguépie – avant-dernière épreuve du championnat – Leo comptait 41 points d’avance sur Kenzo Ferez avant la finale de Clastres, une marge de manoeuvre conséquente pour le pilote XB121 Kid’s Connection qui a finalement assuré et décroché le titre au terme de la première manche ce dimanche.

La donne a changé à Toucy pour Kenzo Ferez

Sixième de la première manche de la finale disputée à Clastres – manche remportée par Kenzo Ferez devant Arno Cazet et Sleny Goyer – Leo Diss-Fenard comptait alors 31 points d’avance sur le pensionnaire du MC Pertuis Durance Lubéron avant d’entâmer la seconde manche et le titre lui était alors déjà décerné. Septième de la seconde manche – de nouveau remportée par Kenzo Ferez devant Sleny Goyer et Eliot Buysschaert –  Leo loupe le top 5 de journée (6e) pour la première fois de la saison mais qu’importe, l’objectif était le titre.

Kenzo Ferez (1-1) s’est donc imposé lors de la finale de Clastres devant Sleny Goyer (3-2), Arno Cazet (2-5), Marley Casanova (4-4) et Maxence Maupin (5-6).

Absent sur une bonne moitié de la saison l’an passé, Kenzo Ferez n’est pas passé loin du hold-up de l’année sur le Minivert 85 et le garçon peut nourrir des regrets car c’est bel et bien lui qui aura remporté le plus de manches (7) cette saison; le double abandon à Toucy a littéralement plombé les espoirs du jeune pilote du team CRC Racing qui termine vice-champion cette saison, avec 20 points de retard sur Leo Diss-Fenard. Le Réunnionais Arno Cazet monte sur la troisième marche du podium final devant Marley Casanova et Maxence Maupin.

Xavier Boog & son champion, Leo Diss-Fenard

Ils ont été 45 à inscrire au moins un point sur le championnat de France Minivert 85 cette saison, soit un pilote de plus qu’en 2021.

Leo Diss-Fenard, champion de France Minivert 85 2022
Retour
error: Uh, Oh !?!