MXGP & Europe

Tom Vialle « Gagner un GP dans le sable, c’est toujours incroyable »

Images: KTM / Ray Archer

Vainqueur du GP de Riola Sardo l’an dernier, Tom Vialle remet le couvert ce week-end en Sardaigne. Le pilote Français sort vainqueur d’un duel acharné avec Jago Geerts au terme de la 8ème épreuve de la saison mais ne reprend pas pour autant de points au pilote Belge, toujours leader du championnat de 6 unités. Pas forcément connu pour son aisance dans le sable, Tom Vialle a magnifiquement joué ses cartes ce week-end et attend avec impatience les prochains grands prix pour tenter de reprendre la plaque rouge au pilote Factory Yamaha.

Tom Vialle – en conférence de presse à Riola Sardo: « Je suis très content de gagner ce week-end, c’était un terrain très compliqué, et il faisait très chaud, mais c’est pareil pour tout le monde.

En première manche je n’ai pas pris un très bon départ, j’étais aux alentours de la sixième position mais après deux tours, j’étais déjà derrière Jago Geerts. J’ai essayé d’attaquer pendant toute la manche mais j’ai trouvé que le terrain ne permettait pas vraiment de doubler vu qu’on roulait à la même vitesse. J’ai fait une petite erreur dans le dernier tour, mais je me sentais bien. J’ai pris un bien meilleur départ en seconde manche, je me suis emparé du leadership après quelques virages et j’ai garder la tête jusqu’à la fin. J’ai pu contrôler ma manche et ça fait du bien de gagner; la moto marchait vraiment fort ce week-end donc je suis très satisfait.

Gagner un GP dans le sable, c’est toujours incroyable car cela ne fait que 4 où 5 ans que je m’entraîne dans le sable et on sait que Jago roule très vite dans ces conditions. Pouvoir le battre, c’est toujours une bonne chose.

Tom Vialle décroche sa 4ème victoire de saison en Sardaigne

Je suis tombé au départ de la manche qualificative le samedi et j’ai dû vraiment tout donner dans les premiers tours pour revenir. J’ai tout de même fait une belle course. Dans le dernier tour de la seconde manche, Jago était juste derrière moi et j’ai donné tout ce que j’avais; Jago attaquait fort et moi aussi. J’étais moins fatigué en seconde manche que lors de la première, je galérais mois avec la piste, j’avais un peu plus de rythme. Dans les 5 derniers tours, je me sentais bien. Je suis content, c’était un très bon week-end pour l’ensemble de l’équipe KTM; le tracé était difficile, il faisait chaud. Quand le tracé se déteriore et se creuse, je me sens vraiment bien. L’an dernier, c’était pareil, j’étais bien meilleur en seconde manche qu’en première.

Désormais, on va prendre la direction des courses sur des terrains à la surface plus dure, le genre de tracé que je préfère. On va aller en Espagne, en France, puis en Allemagne; 3 tracés que j’aime vraiment. Il est important de profiter de cet élan, de prendre de bons départs, de rouler du mieux que je peux et on verra comment ça se déroulera. »

Tom Vialle « Gagner un GP dans le sable, c’est toujours incroyable »
Retour