Tom Vialle, rebelotte en 2021 ?

Tom Vialle, rebelotte en 2021 ?

Au terme de sa deuxième saison seulement sur le championnat du monde MX2, le Français Tom Vialle a décroché son tout premier titre mondial avec style, en signant 14 victoires de manches, 14 podiums, 7 victoires d’épreuves, 21 holeshots et bouclant 328 tours en tête !

L’amour de Tom pour la moto est né en observant son père Frédéric – ancien pilote professionnel. C’est ce qui a inspiré le jeune garçon à se lancer dans la compétition. À l’âge de 5 ans, Tom possédait sa première moto et participait à sa première course… L’histoire était en marche.

En 2018, Tom Vialle a participé au championnat d’Europe 250 sur lequel il s’est montré très prometteur dès la première épreuve à Red Sand, en Espagne.

Le jeune Français terminait deuxième de la journée (2-4). Lors de l’épreuve suivante, au Portugal, la chance n’a pas été au rendez-vous et Tom ne marquait que trois points, mais il rebondissait avec une victoire de manche en Russie.

Lors des épreuves suivantes, Tom rencontrait des problèmes de régularité; s’il se battait dans le trio de tête pour terminer certaines manches en deuxième ou troisième position, il ne parvenait pas à enchaîner deux manches régulières afin d’espérer pouvoir signer un bon résultat de journée. Il finira par se classer 8eme du championnat, avant d’être signé par Red Bull KTM Factory Racing pour la saison suivante.

Tom Vialle a ensuite fait ses débuts en championnat du monde MX2 en d’Argentine en 2019 au sein de l’équipe KTM, aux côtés de Jorge Prado. Il a connu un premier GP solide en inscrivant son nom dans le top 10 (7-8), un résultat plutôt impressionnant pour une première en mondial. Lors du GP suivant en Grande-Bretagne, Tom a continué de surprendre en se hissant sur le podium (3-4), puis il a poursuivi sur la même lancée avec un nouveau podium du côté de Trentino.

Les GP suivants en Italie, au Portugal, en France, en Russie et en Lettonie l’ont vu rencontrer quelques problèmes, avant de faire un retour en forme en Allemagne, en Indonésie et en Asie avec une série de 2e places au classement général des épreuves. Le Français a également remporté son premier overall de carrière en MX2 cette saison-là, puisqu’un 2-2 en Suède lui permettait de monter sur la plus haute marche du podium alors que son coéquipier Jorge Prado célébrait son titre de champion du monde MX2.

Au final, Tom Vialle a terminé la saison à la 4e place avec une victoire d’épreuve et 7 podiums, ce qui faisait de lui l’un des favoris pour le titre en 2020.

 

Quand la grille s’est abaissée pour la première course de la saison 2020 à Matterley, en Grande-Bretagne, il ne faisait aucun doute que Tom allait être l’homme à battre. Il a débuté sa saison 2020 par une deuxième place au classement général en Grande-Bretagne, avant de s’adjuger le GP de Valkenswaard et de s’emparer de la plaque rouge.

Par la suite, la compétition s’est arrêtée pendant 5 mois à cause de la pandémie de COVID-19, mais lorsque les choses ont repris en Lettonie, avec ce qui était le premier triple GP de la saison, Tom Vialle a pu reprendre les choses exactement là où il les avait laissées, en s’offrant une victoire d’épreuve. Lors de l’épreuve suivante, le Français n’a pas été en mesure de monter sur le podium, mais il a pu se reprendre lors de la dernière course lettone en terminant à la deuxième place.

Tom Vialle a ensuite enchaîné avec deux victoires du général à Faenza, et s’offrait son premier doublé de la saison lors du GP de Città di Faenza.

Tout au long de la saison, Jago Geerts et Tom Vialle se sont battus pour gagner les manches avec quelques autres pilotes, mais malgré les batailles serrées, Tom Vialle a pu remporter le titre une épreuve plus tôt, lors du MXGP de Pietramurata.

La journée n’a pas été facile pour le pilote Français qui se voyait contraint de prendre le départ des manches de l’extérieur, mais ce dernier a décroché le titre en s’adjugeant la victoire en première manche. La deuxième course n’a pas été simple pour Tom qui a rencontré un problème avec sa moto et n’a pas pu espérer mieux qu’une 23ème position.

Maintenant que le Français détient son premier titre mondial, il sera intéressant de voir comment ce dernier arrivera à supporter la pression d’être champion du monde en titre sur la piste en 2021.

Tom Vialle:C’était une saison incroyable pour moi. Gagner mon premier titre mondial a été tout simplement incroyable. J’ai essayé d’être aussi régulier que possible et j’ai fait de mon mieux à chaque fois, j’ai essayé de prendre de bons départs et de rouler comme je le fais à l’entraînement. Je veux vraiment remercier toute l’équipe, ma famille, Joel Smets, car rouler avec l’équipe ces deux dernières années a été incroyable”.

Via Infront Moto Racing

Médias