Carson Mumford, les frères Martin & Cameron McAdoo

Cameron McAdoo, les frères Martin & Carson Mumford

La plaque rouge change de propriétaire à Arlington 2 après la victoire d’Hunter Lawrence et l’étrange manœuvre de Cameron McAdoo après sa chute en finale. Chez les rouges, Carson Mumford peine à se qualifier en finale et se retrouve bien loin au classement, après une belle saison d’outdoor en 2020 avec Geico Honda. Du côté des frères Martin, rien ne va plus; Jeremy est aux abonnés absents après sa blessure à l’épaule contractée à Orlando 2 tandis que don frère Alex enchaîne les chutes, les blessures et les déconvenues. Alors que la mi-saison pointe déjà le bout de son nez à l’ouest, on fait un petit point rapide avec les 4 pilotes précédemment cités après Arlington 2.

Carson Mumford.

Repêché par Michael Lindsay et l’équipe FXR Chaparral Honda suite à la fermeture de Geico Honda à l’intersaison, Carson Mumford peine à trouver sa place en Supercross en cette première moitié de saison à l’ouest.

Douzième de sa première saison en outdoor l’année dernière avec Geico, auteur de 5 top 10 d’épreuves, Carson ne s’est qualifié qu’à deux reprises pour la finale sur la côte Ouest cette saison, et signait deux 19ème positions.

Au regard de ses Vlogs, le pilote Honda se retrouve confronté à la dure réalité d’un manque de préparation évident dans la discipline avec en prime, le moral dans les chaussettes.

Après quatre épreuves, Carson Mumford occupe la 26ème place du provisoire à l’ouest et se retrouve à faire face aux “seconds couteaux” de la discipline, bien loin des pilotes qu’il avait l’habitude de batailler en Outdoor.

C’est finalement son coéquipier – Coty Schock – qui fait tourner quelques têtes pour sa première saison complète dans la discipline. Qualifié pour toutes les finales, Coty pointe 9ème du provisoire 250 à l’ouest.

Les Martin’s Brothers.

Silence radio.

Depuis son accrochage dans le premier tour de la finale d’Orlando 2, toujours aucune nouvelle de l’état de santé de Jeremy Martin qui a définitivement tiré un trait sur ses espoirs de titre en Supercross en 2021, ce qui nous amène à pousser la réflexion quant à l’avenir proche du pilote; 2022.

Après une nouvelle blessure et une saison blanche en Supercross, le guidon que convoite Jeremy en catégorie reine pour la saison prochaine s’éloigne-t-il encore plus alors qu’Aaron Plessinger – qui arrive en fin de contrat au terme de l’année en cours – est actuellement le pilote 450 le plus en forme de l’équipe Star Racing Yamaha  ?

 

Approché par une poignée d’équipes à l’intersaison suite à la fermeture de Geico Honda, c’est cette perspective d’un potentiel guidon en 450 chez les bleus en 2022 qui aurait – entre autres – motivé Jeremy à signer chez Star Racing plutôt qu’ailleurs.

Si Jeremy Martin ne décroche pas ce (ou un) guidon d’usine 450, repartira-t-il pour une nouvelle saison en 250 en 2022 ? Pas impossible, bien qu’il soit encore bien trop tôt dans la saison pour affirmer, alors,  hypothésons.

N’ayant enregistré que deux points depuis le début de la saison, Jeremy Martin sera toujours éligible pour rouler en catégorie 250 la saison prochaine et pourrait donc tenter, une nouvelle fois, d’aller chercher ce titre SX US 250; un titre qui a longtemps échappé au résumé d’Adam Cianciarulo. Adam avait fini par faire une croix sur son rêve en 250 et s’était “contenté” du titre en Motocross. Désormais, Adam évolue aux côtés d’Eli Tomac chez Monster Energy Kawasaki.

De son côté, et après un traumatisme crânien à Orlando 2, Alex Martin s’est blessé au poignet à Arlington 2. Deux abandons, deux blessures, et une quinzième place provisoire (DNF- 7-14- DNS).

La saison 2021 et les retrouvailles sur la côte Ouest n’auront pas du tout réussi aux frères Martin, jusqu’à présent; et c’est bien dommage.

Cameron McAdoo.

Une mauvaise décision dans le feu de l’action, une précipitation couteuse, une erreur de débutant, appelez ça comme vous voulez.

Alors qu’il avait décroché son premier succès de carrière à Daytona et s’emparait de sa première plaque rouge de leader du championnat, cette dernière a – déjà – glissé des doigts du pilote Pro Circuit Kawasaki à Arlington 2.

Après un mauvais départ en finale, Cameron McAdoo était revenu dans le top 5 – et devançait Justin Cooper – avant de partir à la faute dans les whoops; ça arrive.

Moins commun, le pilote Pro Circuit est reparti en coupant grossièrement une bonne partie de la piste, visiblement soucieux de repartir devant son adversaire Justin Cooper. Une manœuvre plutôt ambitieuse quand on connaît la tendance de l’équipe Star Racing Yamaha à protester à la pelle. Evidemment, la sanction ne s’est pas faite attendre.

 

Déclassé de trois positions par l’AMA au terme de la finale (10ème, et non plus 7ème), Cameron McAdoo perd 3 points supplémentaires, et la plaque rouge de leader du championnat, sur cette mauvaise prise de décision.

C’est désormais Hunter Lawrence qui mène la troupe sur la côte Ouest, avec un point d’avance sur McAdoo, et deux points d’avance sur Justin Cooper.

Vous avez dit serré ?

Médias