Jeremy Martin “c’est reparti en 250 l’année prochaine”

Jeremy Martin “c’est reparti en 250 l’année prochaine”

De retour à l’entraînement après s’être déboîté l’épaule dans le premier tour de la finale d’Orlando 2, Jeremy Martin a décidé de faire l’impasse sur une opération – pourtant nécessaire – afin de tenter de sauver son année en visant le titre outdoor. Une nouvelle blessure qui a inévitablement impacté les plans du double championnat de Motocross qui a dors et déjà prévu de repartir en 250 l’année prochaine; tout vient à point à qui sait attendre.

Jeremy Martin – SwapMotoLive

“Cette blessure, c’était vraiment une déception qui me renvoie à ma blessure au dos. Certes, c’était une grosse blessure qui a changé ma vie, mais j’ai le sentiment d’avoir pu montrer ce que je valais cette année-là en roulant en Supercross, en gagnant quelques épreuves sur l’outdoor avant de me blesser au dos.

À Orlando 2, je n’ai pas eu l’opportunité de montrer ce que j’avais dans le ventre, de signer un bon résultat, c’est difficile. Je pense que c’est ce qui m’a fait le plus mal mentalement, peut-être même plus que lors de ma blessure au dos.

C’était un incident de course, ça arrive, on ne peut pas tout contrôler. C’était la première épreuve, je me suis retrouvé dans une mauvaise position à cause de mon mauvais départ – je suis totalement responsable de ça – et quand tu te retrouves dans le paquet, tout peut arriver.

Malheureusement, Hammaker s’est déporté depuis l’intérieur et Harrison s’est déporté de l’extérieur vers l’intérieur et je ne me sentais pas à l’aise avec le fait de prendre le risque de sauter l’enchaînement, je pense que j’aurais touché Harrison et ça n’en valait pas la peine. J’ai enroulé en priant que personne ne me percute, et bien entendu, c’est arrivé. J’étais vraiment énervé, pas après Stilez Robertson, mais après moi-même. Tu te dis que tu as assez d’expérience dans la catégorie pour être capable d’éviter ce genre de situation, mais te voilà pris dans le carnage à essayer de te remboîter l’épaule tout seul après ta chute…

Je dois me faire opérer mais je veux essayer de faire quelque chose cette saison; si je me fais opérer, je ne pourrais pas rouler avant la mi-saison d’outdoor alors je suis en train de voir si la rééducation peut m’aider à être assez fort pour être compétitif pour le championnat d’outdoor. Qui sait, je peux peut-être revenir en Supercross aussi. Pour l’heure, il faut retrouver de la force dans l’épaule pour pouvoir être compétitif et être en mesure de gagner.

Cette blessure a un peu changé mes plans, c’est certain. En étant blessé, ça a plus de sens pour moi de rester en 250 en 2022, mais qui sait, peut-être que je peux décrocher le championnat d’outdoor cette année et trouver un contrat SX en 250 la saison prochaine puis rouler en 450 pour l’outdoor.

Pour l’heure, trouver un contrat en 450 avec un bon salaire va s’avérer difficile, donc c’est reparti en 250 l’année prochaine; j’aime ce que je fais, j’aimerais vraiment rouler en 450 mais parfois il faut savoir se montrer patient.”

Médias