Jorge Prado de retour à Lacapelle Marival

Jorge Prado de retour à Lacapelle Marival

En dépit de sa récente intervention chirurgicale – visant à soigner une entaille sous le bras, blessure subie lors de sa chute avec Jefrey Herlings à Teutschenthal – Jorge Prado sera bien présent lors du Grand Prix de France à Lacapelle-Marival ce dimanche pour la 12ème épreuve du championnat du Monde MXGP.

Relégué à la quatrième place du provisoire après avoir manqué deux manches en l’espace des trois derniers grands prix, Jorge Prado a décidé de prendre part au Grand Prix de France dans l’espoir de marquer quelques points cruciaux au championnat. « Ça va mieux de jour en jour » a déclaré le pilote Espagnol. « L’entaille était plutôt profonde mais j’ai eu de la chance car aucun nerf ou muscle n’a été endommagé. J’ai eu quelques points de suture sous le bras, et le plan, c’est de voir si je peux rouler ce weekend. C’est un peu difficile de lever le coude, mais je vais faire de mon mieux. Marquer quelques points, ce sera déjà pas mal. »

Vainqueur du grand prix de Tchéquie plus tôt dans la saison, Jorge Prado s’était envoyé au sol lors de la première manche MXGP en Turquie alors qu’il menait cette dernière. Un premier abandon de saison, suivi par son récent DNS en Allemagne après avoir chuté lors du passage sous le drapeau à damier en première manche avec son coéquipier Néerlandais Jeffrey Herlings.

À propos de l’incident avec Herlings, Jorge Prado a déclaré « J’ai pris une ornière sur la gauche qui m’a conduit au milieu de l’appel et j’ai juste laissé partir la moto parce que c’était le dernier tour et je n’imaginais pas que Jeffrey aurait fait un sprint jusqu’au tout dernier mètre. J’ai pris l’ornière parce que je savais que la sortie de la piste se trouvait à droite après l’arrivée. À la toute dernière seconde, j’ai entendu sa moto, j’ai regardé à droite et j’ai su que nous allions chuter. C’était juste un incident de course. Beaucoup de gens ont dit que j’allais le bloquer, ce qui n’est pas correct et il n’y avait aucun intérêt à le faire. J’aurais peut-être dû continuer un peu plus à gauche, mais sachant que j’étais premier, je me suis détendu et je me suis mis en bonne position pour la sortie. C’est dommage »

Après 11 épreuves, le top 3 MXGP – Herlings, Gajser, Febvre – n’est séparé que de 8 points. C’est l’écart entre le top 3 le plus faible jamais enregistré à ce stade de la saison depuis plus de 15 ans.

Images: KTM

Médias